Le deal à ne pas rater :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros d’achat
Voir le deal

Economie du partage : il a vécu une année sans argent

Aller en bas

Economie du partage : il a vécu une année sans argent Empty Economie du partage : il a vécu une année sans argent

Message par Mélusine le Ven 12 Juil - 16:48

Economie du partage : il a vécu une année sans argent 130712064304120050

Le britannique Mark Boyle pense qu’il est possible de vivre sans argent. Y compris dans notre monde moderne. Il l’a démontré pendant un an ; une expérience qu’il raconte dans le « Moneyless manifesto », un ouvrage dans lequel on peut puiser des conseils pour se libérer de la tyrannie de ce dieu dévorant qu’est l’argent.

La fin d’une illusion

Economie du partage : il a vécu une année sans argent 130712064412560495
Ne plus croire en l’argent, c’est perdre une illusion. Une expérience forte, un cap. Mark Boyle, lui, évoque la similitude avec un autre cap qu’il a passé quand sa mère lui a révélé que le Père Noël n’est qu’une fable pour enfant crédule. De ce choc, il a retenu que l’argent, comme le Père Noël n’est rien si on n’y croie pas. Son point de vue va certes à l’encontre de tous ceux qui considèrent que l’argent a été un moyen de pacifier les relations entre les hommes (en permettant d’acheter des biens plutôt que les prendre de force) et qu’il a permis l’éclosion des sociétés modernes, et donc de la science et donc du progrès, de la santé…

Pourtant, Boyle voit plutôt le verre à moitié plein de l’argent qui corrompt, de l’argent en folie manipulés par une sphère financière de plus en plus déconnectée du monde réel, de l’argent qui aliène le quotidien de chacun.  Bref, partant du constat que l’argent ne fait ni son bonheur ni ne reflète la richesse réelle des nations et des hommes, Boyle se pose la question : et que se passerait-il si on se passait d’argent ? Pour y répondre, il passe à l’acte.

Un réseau international
Economie du partage : il a vécu une année sans argent 13071206452686172 Premiers pas en 2007 avec la fondation d’un réseau international de personnes désireuses de revenir à un mode de vie basée sur le troc des objets, des outils, des lieux ou des compétences que l’on possède : The Freeeconomy Community adepte d’économie circulaire, de don, de troc, de partage.  Au retour d’un voyage en Inde sous l’égide de la figure tutélaire du Mahatma Ghandi, sa vision des choses se précise : il considère qu’un humain, simple assemblage de carbone et d’eau destiné à retourner à la matière après son passage dans la biosphère, n’a pas à se faire rétribuer sous le prétexte d’être propriétaire de biens ou de compétences. Premier essai appliqué, sac au dos en débarquant à Calais sans un centime.

L’expérience tourne court au bout d’un mois. Retour à la case départ en Angleterre où il prépare minutieusement sa seconde tentative. Cette fois, il s’équipe (caravane, panneaux solaires, semences, toilettes sèches…). Il n’achète rien : il troque, il cultive, il répare un vieux vélo, … et met le cap sur la ville de Bristol, bien décidé cette fois à rester durablement hors des circuits économiques de l’économie ultra moderne de l’Angleterre contemporaine.

Economie du partage : il a vécu une année sans argent 130712064638684519 Mark, Thoreau moderne, s’installe en plein nature et vit en symbiose avec elle : il cultive, se lave et lave ses vêtements dans la rivière, ramasse champignons et baies dans la forêt, ramasse et coupe du bois pour se chauffer.  Peu à peu, il se sent sortir du monde et il adore. Il vit de plus en plus au rythme de ce qui l’entoure, du soleil, de la lune, des saisons.
Un an plus tard, il veut partager et contacte les freeconomistes locaux pour leur proposer un festival gratuit d’une journée, qui sera la vitrine de son expérience ; des milliers de visiteurs découvre le projet et sa capacité à oublier les notions de crédit, de dette, de revenus. Mark Boyle veut aller plus loin : il met en ligne son expérience sous la forme d’un livre accessible gratuitement bien sûr (www.moneylessmanifesto.org) : un ouvrage qui mélange réflexions su l’argent, conseils pratiques, adresses, …permettant de se détacher peu à peu de l’emprise de l’argent.

Sans argent – Une philosophie du partage en mode local
Economie du partage : il a vécu une année sans argent 130712064834106327
Les freeconomistes sont aujourd’hui nombreux, plus de 45 000 dans 171 pays. Tous ne se sont bien sûr pas astreints à un style de vie aussi radicalement détaché de l’argent que Boyle.

Mais tous partagent la philosophie générale qui est le fondement de la nouvelle économie que promeut consoGlobe depuis 2005 : celle d’un style de vie où l’avoir est moins important que l’être et le savoir, où le partage, le troc et le don se substituent souvent à l’achat et à la vente, où la générosité et la solidarité compte plus que l’accumulation des biens, où les respect de la nature et des autres fait office de passeport universel.

Pour accéder à un style de vie radicalement différent et sans argent Boyle propose des étapes : six étapes qui vont du niveau 6 (avec une économie 100 mondialisée) au niveau 1 (économie 100% locale).

Les 6 paliers pour marcher vers la freeconomy

Economie du partage : il a vécu une année sans argent 130712064956846834
Niveau 6 : conduire une voiture hybride (économie globalisée moderne fortement monétisée)
Niveau 5 : rouler à vélo (application de normes environnementales et technologies vertes)
Niveau 4 : marcher avec des chaussures importées d’Asie (monnaies locales, banques de temps, cohabitat)
Niveau 3 : marcher avec des chaussures fabriquées localement (économie du don et de la gratuité pour diminuer le plus possible la dépendance à l’économie mondialisée)
Niveau 2 : fabriquer ses chaussures soi-même (économie de l’autosuffisance via la production et les échanges locaux par le troc)
Niveau 1 : pas de chaussures, marcher pieds nus en connexion à la terre (économie exclusive du don)
Circuits courts et économie locale

Autre enseignement d’une année passée sans argent : l’économie démonétisée est locale. Ce qui confirme une tendance que constatent des universitaires avec le regain des territoires et des échanges locaux comme socle de l’échange économique. Une année sans argent c’est donc un passage obligé par … les autres et près de chez soi.

Serait une manière de dire que l’obsession pour l’argent étouffe la sociabilité, coupe le lien social ? Mark Boyle ne le dit pas ainsi mais décrit comment, par étapes, on peut regagner en dimension humaine ce qu’on perd en compte en banque.

*
Et vous , qu'en pensez-vous ?

(source : conso-globe.com)
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Economie du partage : il a vécu une année sans argent Empty Re: Economie du partage : il a vécu une année sans argent

Message par kty le Ven 12 Juil - 17:10

Que j'admire ce genre d'initiative. Si je n'étais responsable que de moi même je pratiquerais encore plus. Very Happy 
kty
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Revenir en haut Aller en bas

Economie du partage : il a vécu une année sans argent Empty Re: Economie du partage : il a vécu une année sans argent

Message par GooZ le Ven 12 Juil - 17:20

C'est peut être l'économie de demain, qui sait... Cool
GooZ
GooZ
Admin

Messages : 3956
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 57
Localisation : Dans la joie et le positif

http://www.goozweb.com/attraction/attraction.html

Revenir en haut Aller en bas

Economie du partage : il a vécu une année sans argent Empty Re: Economie du partage : il a vécu une année sans argent

Message par kty le Ven 12 Juil - 17:22

Je dirais d'après demain, parce que la société de consommation et du chacun pour soi à encore de beaux jours devant elle, il me semble.
kty
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Revenir en haut Aller en bas

Economie du partage : il a vécu une année sans argent Empty Re: Economie du partage : il a vécu une année sans argent

Message par Mélusine le Ven 12 Juil - 17:41

Et moi, j'ajouterai que, sans en arriver à cette extrémité, il y a de plus en plus de gens qui en prennent le chemin. Le troc se développe à la vitesse V, c'est un commencement.
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Economie du partage : il a vécu une année sans argent Empty Re: Economie du partage : il a vécu une année sans argent

Message par chaton le Sam 13 Juil - 15:02

Je pense que ce sera l'économie de demain si le marché s'effondre comme beaucoup d'économistes le prédisent.

Mais il faut aussi une bonne connaissance du survivalisme qui a plusieurs degrés comme il est dit ici: entre la voiture et marcher pieds nus par exemple.

Combien d'entre nous sauraient encore faire du feu sans allumettes ? Pas moi !
chaton
chaton

Messages : 2661
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Revenir en haut Aller en bas

Economie du partage : il a vécu une année sans argent Empty Re: Economie du partage : il a vécu une année sans argent

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum