Le deal à ne pas rater :
Code promo Nike : 30% de réduction sur TOUT le site
Voir le deal

Et si la France s'y mettait ?

Aller en bas

Et si la France s'y mettait ? Empty Et si la France s'y mettait ?

Message par Mélusine le Dim 21 Juil - 9:46

La Belgique interdit le gaspillage alimentaire dans les supermarchés

Et si la France s'y mettait ? Une-ga10
Le gaspillage alimentaire est un problème majeur dans les pays ayant adopté des habitudes de sur-consommation. Chaque année 1,3 milliards de tonnes de denrées comestibles par an sont jetées, selon la FAO1. A toute échelle de la chaîne alimentaire s’opère ce gâchis. En Belgique, quelques villes ont décidé d’agir au niveau des industries agro-alimentaires en les forçant à donner aux associations de redistribution alimentaire.

La Belgique oblige les supermarchés à donner

Et si la France s'y mettait ? Gaspil10 C’est dans la ville de Herstal que le bourgmestre – équivalent du maire -, Frédéric Daerden, a lancé une initiative pertinente. Les supermarchés de la ville doivent donner leurs invendus aux associations d’aide alimentaire pour que leurs permis d’environnement soit renouvelé. Le permis d’environnement est une exclusivité belge, permettant aux magasins de s’installer dans la ville, c’est l’équivalent d’un permis d’exploitation. Comme la permission est livrée par l’administration communale (municipalité), quelques unes d’entre elles ont décidé d’y ajouter une clause obligeant les supermarchés à faire don de leurs invendus. Le but étant de limiter le gaspillage alimentaire et de nourrir des personnes dans le besoin. En Belgique, ce sont 200.000 personnes qui bénéficient de l’aide alimentaire, alors que d’un autre côté 15 kg de nourriture par personne/an sont jetées. Soit l’équivalent de 3 repas par jour pour 30.000 personnes durant 1 an, juste pour la région Bruxelloise. Les magasins quant à eux sont responsables d’un gâchis immense et jettent des produits quelques jours avant la fin de la date de péremption.
L’AFSCA2 travaille en collaboration avec les structures communales en allégeant les dispositifs de traçabilité alimentaire.

Ainsi, si un produit doit être rappelé par une enseigne à cause d’un problème sanitaire, cela se fera rapidement. Namur et d’autres communes ont adopté cet exemple à l’instar d’Herstal.

Proposition au niveau européen


Et si la France s'y mettait ? Gaspil11 Frédéric Daerden, également député au parlement européen, a posé une requête à la Commission européenne demandant une loi similaire à plus grande échelle. En Europe, 79 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté et 16 millions ont reçu des aides alimentaires. D’un autre côté, la Fédération Europénne des Banques Alimentaires (FEBA) alerte les acteurs de l’alimentation (UE, partenaires sociaux, ONG, secteur agricole, entreprises du secteur de la distribution et de l’industrie agroalimentaire …) et les invite à prendre des mesures appropriées. Depuis la menace sur les Fonds Européens d’Aide aux plus Démunis (FEAD), les associations alimentaires ont risqué de voir les subventions européennes diminuer. Le système trouvé par les belges pourrait être un recours supplémentaire pour les banques alimentaires, mais peut-être insuffisant.

(source :consoglobe.com)
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si la France s'y mettait ? Empty 2014, l’année contre le gaspillage alimentaire

Message par Mélusine le Dim 21 Juil - 9:59

Et si la France s'y mettait ? Stop-g10 Les députés européens face à la question alarmante des déchets alimentaires ont proposé de déclarer l’année 2014 comme année contre le gaspillage alimentaire. Au niveau de la France, l’objectif est de diviser le gaspillage par 2 avant 2025.

Les mesures prises en France sont les suivantes :

La récupération des invendus dans les marchés de gros afin de les distribuer à des associations.
Faciliter le ramassage des aliments chez les particuliers dans les villes.
Exemple : la ville Tours utilise des camionnettes traversant les rues.

Généraliser les pratiques associatives travaillant sur les produits non-vendables.
Il est demandé également aux distributeurs de mieux gérer leurs stocks et de sensibiliser leurs clients au gaspillage.


Les mesures au niveau européen :
Et si la France s'y mettait ? Campag10
Effectuer une campagne de sensibilisation
Création de cours d’éducation alimentaire
Créer une « date limite de vente »
Proposer plusieurs tailles d’emballage
En restauration collective : promotion de produits locaux et distribution d’invendus

Si les mesures semblent correctes, on est bien loin de l’exemple Belge qui est bien plus concret. De plus, quelques propositions européennes risquent de poser problème. Les consommateurs risquent de confondre « date limite de vente » et « à consommer de préférence avant », déjà qu’on confondait DLC et DLUO ! Des tailles d’emballages différentes risquent de complexifier le problème du suremballage.

D’autres progrès restent à faire. Et vous, que proposeriez-vous ?
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si la France s'y mettait ? Empty Re: Et si la France s'y mettait ?

Message par kty le Dim 21 Juil - 10:27

Quand j'étais petite, ma mère m'envoyait faire les courses pour les repas de la journée, nous n'avions pas de frigo, juste une glacière pour l'été où nous placions un bloc de glace pour conserver le beurre, le lait et quelques produits périssables .
Pas de gaspillage donc, les ingrédients frais achetés étaient calculés au plus juste puisque aucune possibilité de stockage.
La contrainte étant de faire ses courses pratiquement tous les jours.
Mais à la petite épicerie du quartier, cela allait vite.
En plus pas de sollicitation excessive puisque j'y allais avec une liste et que l'épicière me servait, tout était placé derrière le comptoir.
Juste quelques fruits et légumes en devanture et des bonbons wink 
Le gaspillage est venue avec les grandes surfaces il me semble.
kty
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Revenir en haut Aller en bas

Et si la France s'y mettait ? Empty Re: Et si la France s'y mettait ?

Message par Mélusine le Dim 21 Juil - 10:35

Effectivement, je me souviens aussi de mon enfance, mais en temps là, les commerçants étaient nombreux et à notre porte, alors que maintenant, à part quelques fois un boulanger ou un boucher, il n'y a rien. A moins d'habiter un gros village ou en ville et encore, il faut trotter dans ce dernier cas ou avoir de la chance !

Les grandes surfaces ont été la mort des petits commerçants, en plus situées aux périphéries des villes elles obligent à avoir une voiture, ce qui n'est pas le cas des personnes âgées bien souvent.

Quand je me suis installée ici, en montagne, toutes les semaines 2 boulangers passaient ainsi que 2 bouchers-charcutiers, 2 marchands de légumes (leur production) et fruits, un poissonnier un peu fantaisiste d'ailleurs car si on ne lui prenait pas grand chose, il ne revenait pas la semaine suivante, un camion de surgelés, bref nous étions bien ravitaillés. C'était en 1987,cela a duré jusque vers la mi-90 je crois puis petit à petit tout le monde à disparu ! Pourtant, à cette époque, le hameau n'était habité que de avril/mai à septembre si le temps était beau.Maintenant il y a du monde toute l'année, mais plus aucun commerçant ne passe !
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si la France s'y mettait ? Empty Re: Et si la France s'y mettait ?

Message par fl.aura le Lun 22 Juil - 7:42

remettre un cours d'économie domestique dans les programmes scolaires, pour tous évidement (et non uniquement pour les filles) pour apprendre à cuisiner les restes, etc....

fl.aura
fl.aura

Messages : 91
Date d'inscription : 02/07/2013
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Et si la France s'y mettait ? Empty Re: Et si la France s'y mettait ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum