« Black Elk, les voies sacrées d'un Sioux Lakota »

Aller en bas

« Black Elk, les voies sacrées d'un Sioux Lakota »

Message par Mélusine le Jeu 8 Aoû - 12:55



L'excellent ouvrage intitulé « Black Elk, les voies sacrées d'un Sioux Lakota » ( W. Black ELK et William S. Lyon, Le Mail, 1995), présente le récit de Black Elk nous relatant  une étrange rencontre avec des êtres d'ailleurs (p. 139). Ses propos sont pleins de sagesse, et étonnement d'actualité. Les voici reproduis ici. Il semble  important de voir qu'un tel homme puisse exprimer des réalités actuelles avec autant de clarté dans sa vision, alors qu'on nous tient complètement dans l'ignorance de cette connaissance.


Il nous dit : « Un jour, pendant une de mes quêtes de vision, un disque est descendu du ciel. Les scientifiques appellent cela un « ovni », mais c'est une plaisanterie, voyez-vous. C'est parce qu'ils ne sont pas prêts ; ils ont perdu le contact avec la sagesse, la connaissance, le pouvoir et la générosité. Il leur faut d'abord tout voir avec leurs yeux. Ils voudraient pouvoir en attraper une, lui tirer dessus et regarder de quoi elle est faite, comment elle a été conçue et formée. Mais leurs intentions sont mauvaises, c'est pourquoi quelqu'un les induit en erreur.

Le disque s'est arrêté au-dessus de ma tête. Il était concave, et surmonté d'un autre disque. Il ne faisait aucun bruit. Il éclairait et même illuminait l'endroit où je me trouvais. Malgré l'obscurité alentour, les arbres en face de moi brillaient comme des néons. Au sol, les sachets de tabac scintillaient comme des ampoules électriques. C'est alors que sont arrivés ces êtres, par petits groupes parlant tous un langage différent. Ils lisaient dans mes pensées, et moi dans les leurs.
Tout cela se passait en silence, comme lorsqu'on lit des symboles dans un livre. C'est ainsi que nous communiquions. Ils sont humains, alors je les ai accueillis, « Bienvenue, bienvenue, bonjour les OVNIS ». Ils ont ri parce qu'ils savaient que je plaisantais. Quand vous les appelez ovnis, c'est comme si vous disiez que ce sont des étrangers ou des inconnus. Alors ils ont trouvé ça drôle et ils ont ri parce qu'ils sont humains eux aussi.

Ils ont apprécié cette entrée en matière. Mais la plaisanterie la plus énorme, ce sont les scientifiques qui en sont l'objet parce qu'ils ont perdu le contact avec « le PEUPLE DE LA NATION ETOILE ». Quand ils voient un de ces engins, ils l'appellent un OVNI. Il y en a aussi parmi eux qui sont payés pour cacher la vérité. Ils élaborent des fausses explications, affirmant par exemple que dans tel cas, il s'agissait de l'évaporation d'un gaz sur le lac, et ainsi de suite.

En revanche, si par malheur un scientifique dit la vérité, ils le foutent à la porte. Quelqu'un a même abordé le sujet des OVNI dans la Bible. Elisée est monté dans les nues à bord d'un chariot de feu. Ce n'est pas moi qui l'ai écrit. C'est connu. Il y a des extraterrestres qui atterrissent ici. Comme le peuple des étoiles. Comme l'Etoile du Matin (Vénus) qui vient nous rendre visite (…).

Pour en revenir aux petits êtres, ils se sont mis à rire quand je les ai traités d'OVNI. Sauf celui qui se tenait devant eux, qui était sérieux à mourir. Jamais il n'a fait le moindre sourire. Jamais non plus il n'a cligné des yeux. Cela me donnait des frissons. J'avais la chair de poule tout le long des bras et des jambes. J'avais l'impression d'être un écran à travers lequel il pouvait voir, l'impression qu'un radar me transperçait. J'ai fini par le regarder dans les yeux. C'était comme le trou que laisse un nœud dans du bois ; vous savez quand une planche de pin a perdu un de ses nœuds et qu'il reste un trou à place. D'abords vous ne voyez que le trou. Mais si vous vous en approchez, vous découvrez de vastes espaces derrière. C'est l'effet que m'ont fait ses yeux. Quand j'ai commencé à les regarder, c'était comme une petite télévision en couleur. J'ai vu de vastes espaces, j'ai vu chaque chose de l'univers. Et cela m'a terrifié. J'ai aperçu des avions qui volaient en formation, je les ai entendus. Puis une lumière est venue et ils se sont évaporés. Ils sont partis.

Ensuite j'ai vu des chars en acier que la lumière a fait disparaître aussi. Ils ont grésillé et fait des bulles comme lorsqu'on verse de l'eau sur un gril brûlant. Cela m'a fait peur (…) Il est impossible de défier le peuple de la nation des étoiles. Impossible. Voilà ce que je venais d'apprendre ».

avatar
Mélusine

Messages : 5293
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Black Elk, les voies sacrées d'un Sioux Lakota »

Message par GooZ le Lun 12 Aoû - 9:34

Impressionnant affraid
avatar
GooZ
Admin

Messages : 3927
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 56
Localisation : Dans la joie et le positif

Voir le profil de l'utilisateur http://www.goozweb.com/attraction/attraction.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Black Elk, les voies sacrées d'un Sioux Lakota »

Message par kty le Mar 27 Aoû - 14:49

Très intéressant, je l'avais manqué, j'irai voir à la bibliothèque si ils l'ont. study merci Coeur qui bat 
avatar
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Black Elk, les voies sacrées d'un Sioux Lakota »

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum