Notre corps et la guérison intérieure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Notre corps et la guérison intérieure

Message par Mélusine le Sam 28 Mar - 12:46

(EXTRAIT de l’interview de Dr Thierry Janssen par par Patrice van Eersel pour CLES)

Diriez-vous que, dans le processus de guérison, l’essentiel vient du dedans de la personne ?


C’est tellement évident. Mais les médecins occidentaux vivent dans un paradigme où l’on est convaincu que seules les solutions extérieures, c’est-à-dire les leurs, pourront guérir le patient : leur chimiothérapie, leurs actes, leurs méthodes. Et malheureusement, quand leurs molécules ne marchent pas, ils n’y croient plus, oubliant qu’ils ont juste négligé de mobiliser l’immense potentiel des solutions intérieures. La médecine d’Occident coupe tous les liens : coupée elle-même de la nature, elle coupe l’individu en morceaux. Mais elle coupe aussi le médecin de ses patients, n’enseignant pas l’empathie aux étudiants, qu’elle jette dans la vie active inconscients des transferts et des contre-transferts qu’ils vont avoir à traverser – un siècle après que Freud ait découvert ces processus fondamentaux, c’est d’un obscurantisme grave ! Attention, loin de moi l’idée que l’individu saurait se guérir uniquement par lui-même. Mais aujourd’hui, on essaye absolument de nous convaincre de l’inverse : l’être humain ne pourrait se guérir qu’au moyen d’une gigantesque logistique extérieure. La vérité est juste au milieu. Et je dis à mes confrères « aidons nos patients à SE guérir. » Ça nous ôte un peu de pouvoir, mais nous donne un rôle tellement plus beau ! Aucune des solutions intérieures ne représente la panacée, mais elles interviennent forcément dans toute guérison. Et parfois, elles suffisent. Elles peuvent jaillir des profondeurs de nous-mêmes, comme elles peuvent émerger de la rencontre avec autrui. C’est toute l’histoire de l’effet placebo.

Si cela vous intéresse, la suite est LA ainsi que la source

_________________
Il n'y a que deux façons de vivre sa vie. L'une est de croire que rien n'est un miracle. L'autre est de croire que TOUT est miracle. Albert Einsten.
avatar
Mélusine

Messages : 5154
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre corps et la guérison intérieure

Message par kty le Sam 18 Avr - 10:44

Entièrement d'accord, je prône une collaboration entre patient, médecine allopathique et médecine dite "douce".
Je ne nie pas les progrès de la médecine moderne, surtout en chirurgie et dans les cas d'urgence, elle sauve bien des vies. Mais une prise de conscience que l'être humain est un tout et pas seulement des symptômes, peut ne faire qu'avancer ces progrès.
Je discutais ce matin avec mon toubib qui me citait le cas d'une patiente qui est en obésité, qui ne résiste pas devant un gâteau et ne fait aucun exercice, celle ci se plaignait de devoir prendre trop de médicaments. Je vous laisse deviner la réponse de mon médecin et la dame de dire "c'est trop dur, je vais pas me priver tout le temps".
Dans ce cas là, c'est un travail en profondeur qu'il faut effectuer, travail que le médecin n'a pas toujours le temps (ou l'envie) de faire.
Il faudrait également que les patients se prennent en main et prennent conscience que beaucoup de maladies pourraient être évité ou évoluer favorablement rien en connaissant la composition de leurs menus.

_________________
On peut voir avec ses yeux, lire avec son coeur, et ressentir avec son âme les messages que l'Univers nous envoie si l'on ne ferme pas la porte à Ce Qui Est. jaime
avatar
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre corps et la guérison intérieure

Message par Mélusine le Sam 18 Avr - 12:31

il faut aussi penser que bien des personnes tout en clamant qu'elles veulent guérir, en passant de médecin à un autre médecin, au fond d'elles-mêmes ne le veulent pas, même si elles souffrent. Pourquoi ? simplement parce qu'elles y trouvent un intérêt : parler de sa maladie avec tout le monde, se faire plaindre, en bref avoir de l'importance aux yeux des autres ou ce qu'elles croient telle. C'est un fait connu et reconnu.

la médecine n'a fait aucun progrès depuis que j'étais enfant, au contraire je trouve qu'elle a beaucoup régressé, par contre la chirurgie a fait des pas de géant.

Pourquoi l'une et pas l'autre ? simplement parce que ce sont les laboratoires qui en trouvant sans cesse de nouvelles molécules et en mettant sur le marché de plus en plus de produits, donne cette impression. Jamais les allopathes n'ont été aussi nuls et si peu à l'écoute de leurs patients. Je généralise sans doute un peu, mais c'est ce qui ressort de tous ceux que j'ai pu ou fréquenter ou entendre parler. Si mon vieux médecin de famille revenait sur cette terre il dirait " médecine, mais qu'ont-ils fait de toi ?" lui, avec quelques produits simples, sans contre-indications, sans danger pour l'organisme, remettait sur pieds n'importe qui ayant n'importe quoi. Quand j'ai eu la grippe asiatique, carabinée, il est venu me voir, a établi une prescription que ma mère devait aller faire faire à la pharmacie. quand la pharmacienne a vu l'ordonnance elle a dit , et cela m'est resté, "mais madame c'est pour un cheval ce truc là" je ne pouvais plus rien avaler, la moindre cuillerée d'eau coulait sur mon menton, je ne devais pas avaler cette mixture, mais plusieurs fois par jour en avoir dans la bouche, en 48 heures déjà j'allais mieux et dans la semaine j'étais totalement guérie, et je pouvais m'occuper de mes deux mioches, 8 mois et 17 mois qui ne m'avaient pas quittée, et qui Dieu merci, n'ont rien attrapé pas plus que ma mère .
Que se passerait-il si c'était aujourd'hui ? isolement à l'hôpital, intraveineuses, remèdes en piqûres, etc... et je sortirais de là, affaiblie, ne tenant pas sur mes pattes, avec devant moi une longue convalescence !

Bref, vous l'aurez compris, l’allopathie   me flanque des boutons ! omg pastop colère diable

_________________
Il n'y a que deux façons de vivre sa vie. L'une est de croire que rien n'est un miracle. L'autre est de croire que TOUT est miracle. Albert Einsten.
avatar
Mélusine

Messages : 5154
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre corps et la guérison intérieure

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum