-30%
Le deal à ne pas rater :
30% sur les abonnements PlayStation Plus & PlayStation Now
41.99 € 59.99 €
Voir le deal

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par RoseEcarlate le Mar 21 Mai - 21:29

Continue je veut tout savoir... cheers
RoseEcarlate
RoseEcarlate

Messages : 1631
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 54
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par RoseEcarlate le Mar 21 Mai - 21:32

Bon alors a demain les lacheuses... lol!
RoseEcarlate
RoseEcarlate

Messages : 1631
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 54
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Invité le Mar 21 Mai - 22:03

Un petit truc qui me turlupine,un rêves c'est quelques choses que l'on a pas,on faisant comme ci on l'avait,vu que on rêves d'avoir,y a pas un risque de ne pas l'avoir du tout ?je sais pas si je me suis faite comprendre scratch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Mélusine le Mer 22 Mai - 7:36

Evy, relis les deux rêves que j'ai fait, tu verras que cela n'a rien à voir avec ce que l'on a pas, ce sont des rêves tout simplement, il ne faut pas tout ramener à des possessions.
Dites les filles, ce fil est fait pour raconter vos rêves éveillés, et les commentaires qui vont avec, pas pour mettre des sms, ni pour parler des pierres il y a un autre fil pour ça.
J'aimerais vous lire, ne me dites pas que vous ne rêvez jamais tout éveillée, ce serait un triste manque d'imagination... pas question allez au travail les méninges ! ça va les muscler pc
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Brocéliande le Mer 22 Mai - 8:39

Bon ben je me lance!

Un de mes rêves éveillé , j'habite une maison modeste mais confortable située en pleine nature un peu en hauteur, entourée de forêt. Lorsque je suis devant je peux regarder une belle vallée qui s'étend à perte de vue entourée de montagne.
Elle n'est pas grande cette maison, elle est en bois, sa cuisine est chaleureuse et accueillante il y a des marmites et casseroles en cuivre suspendues, dans le séjour crépite un feu de cheminée, les chiens et chats aiment s'y reposer devant l'âtre. Le mobilier est très hétéroclite au gré des chinages divers et variés. Il y a des livres un peu partout. Mon mari et moi y avons notre chambre ainsi que 2 autres pour pouvoir accueillir nos enfants et les visiteurs de passage.

Nous avons un potager, des poules , des biquettes parce que j'adore les biquettes. Je me vois tranquillement assise regarder mon mari fendre du bois pour alimenter notre feu. Je nous vois paisibles , nous occuper de nos animaux, vaquer chacun comme il le souhaite.
Je me vois avec des bottes de pluie marcher dans la nature, mes chiens m'accompagnent. Souvent je me pose et je regarde cette belle nature et prends conscience de tout ce qu'elle nous offre et je lui exprime ma profonde gratitude. J'observe les animaux de la forêt, je la vois changer au gré des saisons.
Nous n'avons pas beaucoup de voisins mais nous retrouvons avec plaisir autour d'un dîner improvisé à la fortune du pot de chacun.

Là où nous sommes, il n'y a pas de bruit de circulation, la ville est accessible une longue route sillonne la vallée. Nous avons plaisir à retrouver cette ville lorsque nous nous y rendons mais n'aimerions pas y vivre.

Voilà un de mes rêves éveillé.

Le prochain est très très différent lol!
Brocéliande
Brocéliande

Messages : 421
Date d'inscription : 19/03/2013
Age : 52
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Mélusine le Mer 22 Mai - 9:43

Très joli Brocéliande, je m'y trouvais en te lisant, c'est un peu un rêve aussi pour moi, mais j'y serais seule... dommage.
Merci en tout cas de t’être lancée et d'avoir partagé ton rêve avec nous. J'attends la suite.
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty VOYAGE A SHAMBALLA (première partie)

Message par Mélusine le Mer 22 Mai - 9:50

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 130522115158328151
l'Everest

Il fait bon et beau. Après une longue promenade à travers bois, je m'assieds au pied d'un pin dont le tronc rugueux offre quand même à mon dos un bon appui. Je regarde la vallée qui s'étend, tout en bas, verdoyante et paisible. Le ciel bleu au-dessus de ma tête, le soleil, m'incitent à la rêverie.
Je pense à Shamballa, ce pays mythique, dépositaire de l'enseignement du kalachakra transmis par le Bouddha.
C'est une terre pure, qui ne peut être située sur une carte, dissimulée dans l'Himalaya, seuls ceux qui ont un karma épuré peuvent y accéder. J'aimerais tant y aller un jour...

Et soudain, un aigle magnifique, majestueux, se pose devant moi et m'invite à monter sur son dos puissant. Je m'installe entre ses ailes, sur le doux plumage et il s'élève aussitôt dans les airs. Emerveillée, je regarde défiler les plaines, les montagnes, les océans, les fleuves, les villes et villages, c'est superbe, je voudrais m'arrêter à chaque endroit afin de repaître mes yeux plus tranquillement de tant de beautés, mais l'aigle poursuit son vol. Je ne sais pas où il m'emmène et cela m'indiffère tant je suis subjuguée par tout ce que je vois.

Tout à coup j'aperçois les Monts de l'Himalaya, je reconnais au passage, l'Everst, le plus haut sommet avec ses 8846 mètres, le Kangchenjunga, de Daulagiri, l'Annapurna, au milieu de bien d'autres dont je ne retrouve pas les noms. C'est éblouissant, une pure merveille, le chef d'œuvre des chefs d'oeuvre de la nature... je suis en extase.

Et voici que l'aigle descend doucement, je vois tous ces monts de plus près, mais où m'emmène-t-il ainsi. Nous descendons, descendons, et je vois tout à coup un espace, entre deux montagnes, je ne distingue pas encore très bien ce que c'est, mais ma monture m'y conduit directement. Petit à petit, je vois une vallée, puis sa verdure, qui se rapproche de plus en plus vite. Enfin, après un dernier coup d'aile, l'aigle se pose au milieu d'un pré rempli de fleurs de toutes sortes.

Un peu éberluée, étourdie par la descente, je mets pied à terre en me demandant où je me trouve, je ne vois rien que cette prairie... puis j'aperçois à quelques mètres devant moi, surgies de je ne sais où, quelques personnes de blanc vêtues, qui s'avancent vers moi. Avec de grands sourires chaleureux, elles me tendent les mains et me souhaitent la bienvenue. Ce sont des hommes et des femmes, très beaux et jeunes. Je leur demande où je me trouve, ce qui les fait rire « n'as-tu pas rêvé de Shamballa ? » me demande l'une d'elles, « eh bien tu t'y trouves et nous sommes heureux de t'accueillir parmi nous ».

Puis, soudain, je me retrouve, toujours en leur compagnie, dans ce qu'il me semble être un grand village. Les maisons sont en une sorte de verre, mais non transparent, je ne vois pas l'intérieur. Sur le pas des portes des personnes me souhaitent la bienvenue en souriant; de beaux jardins entourent les maisons, des fleurs partout, des arbres magnifiques, c'est le paradis pour moi.
Mes guides me conduisent vers une maison un peu à l'écart et me font entrer. Nous sommes accueillis par une hôtesse charmante, qui me donne l'accolade spontanément en me disant de me considérer comme chez moi le temps que je resterai là, car je logerai chez elle. L'intérieur est lumineux grâce aux parois vitrées, je vois très bien l'extérieur. Tout est simple mais très confortable, beaucoup de beaux meubles, des canapés confortables... je suis étonnée, de plus en plus étonnée... ce qui fait rire tout le monde. « que t'attendais-tu à voir » me demande-t-on ? Je ne sais pas en vérité, mais sûrement pas de constater qu'au fond ces habitants vivent comme tout le monde sur terre, avec simplement une facilité que nous ne connaissons pas. « Ici, nous avons un climat égal toute l'année, grâce à une couverture dans le ciel qui laisse passer le soleil et la lumière mais jamais le froid, nous ne connaissons pas les saisons, c'est un éternel printemps »
(...)


Dernière édition par Mélusine le Mer 22 Mai - 10:15, édité 1 fois
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Invité le Mer 22 Mai - 9:57

Elles sont belles vos histoire,moi j'ai cherché j'ai pas rougit

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Brocéliande le Mer 22 Mai - 10:00

Wouah c'est magnifique ce rêve!
Brocéliande
Brocéliande

Messages : 421
Date d'inscription : 19/03/2013
Age : 52
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Mélusine le Mer 22 Mai - 10:30

maintenant j'attends que la suite me vienne... un rêve ne se commande pas...en tout cas pour moi, il peut venir tantôt, demain, ou un autre jour, je verrai...
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Rosie22 le Mer 22 Mai - 10:55


Chapeau bas, Mélusine; tu écris vraiment très bien Bravo
Rosie22
Rosie22

Messages : 775
Date d'inscription : 31/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par kty le Mer 22 Mai - 17:28

Félicitations !!! je te suivais et je m'y croyais et plouf !!!! pas de suite Crying or Very sad
Je souhaite que ton rêve revienne vite, il est trop beau et moi trop impatiente jaime
kty
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty VOYAGE A SHAMBALLA (seconde partie)

Message par Mélusine le Jeu 23 Mai - 17:03

Notre hôtesse, me fait visiter son jardin, une partie est entièrement fleurie, il y a un petit bassin avec un bain-d'oiseaux d'où l'eau s'écoule en cascadant, une charmille sous laquelle un banc invite à la rêverie, de beaux arbres, tout est fort agréable; une autre partie est réservée à un potager où poussent de nombreux légumes parmi lesquels des fleurs donnent mettent des couleurs. Tout est ordonné, rangé, simple et accueillant.

Devant mon étonnement, cette charmante dame, m'explique que nul n'est obligé de travailler et qu'elle pourrait très bien faire pousser fleurs et légumes simplement en en émettant l'idée, mais qu'elle aime toucher la terre et s'occuper physiquement. D'ailleurs parmi les personnes qui sont avec nous beaucoup ont des occupations selon ce qu'elles aiment faire. Il y a un couple, lui, aime concevoir et fabriquer des vêtements, elle, tisser et broder, elle procure ainsi à son époux une partie des tissus dont il a besoin, d'ailleurs j'ai sous les yeux la robe qu'elle porte, blanche et magnifiquement brodée, c'est un vrai travail d'artiste. Un autre homme est luthier, il aime travailler le bois et créer des instruments aux sons purs et magiques, qui servent lors de leurs Fêtes, il compose aussi de la musique. Un autre est sculpteur, une dame est peintre...

Une fois rentrés dans la maison, quelques personnes prennent congé de nous, m'assurant que nous allons nous revoir un peu plus tard. A ce moment notre hôtesse nous invite à passer dans la salle à manger. Je découvre une table où le couvert est mis et où de nombreux plats très variés et colorés nous attendent. Tout le monde reste debout, joint les mains et la tête penchée, reste en silence quelques instants, remerciant la Divinité pour le repas. Celui-ci est absolument délicieux composé avec les légumes du jardin. Dans des coupes, des fruits abondent, la Dame me dit alors qu'ils proviennent d'un verger à l'orée du village, tout le monde peut aller se servir l'accès est libre comme tout ce qu'il y a dans les jardins voisins et dans le sien, mais personne n'abuse de cette facilité. Nous dégustons d'excellents desserts aux fruits justement. Je vais de surprise en surprise. On me précise que, le reste de l'alimentation vient , à la demande, des plans supérieurs. Il suffit de demander ce dont on a besoin.

L'après-midi est consacrée à la visite du village. Tout est beau, calme, apaisant, les personnes rencontrées sont souriantes, aimables. J'hésite un peu et finit pas poser une question qui m'absorbe depuis un moment : comment ces habitants passent-ils leur temps ? On m'explique alors qu'il y a une vie communautaire très active. D'abord, tous les jours, il y a des séances de méditation en groupe, puis que chacun en particulier ou en réunion, travaille par la pensée à maintenir un équilibre sur le reste de la Planète, ils sont d'ailleurs très inquiets en constatant que les hommes obéissant aux forces de l'ombre, la détruisent de plus en plus vite, se détruisant ainsi eux-même. Parmi les habitants du village, beaucoup acceptent de retourner parmi les autres populations, afin de contrer ce temps de destruction en s'opposant à ces forces négatives. C'est un sacrifice qu'ils acceptent avec bonheur, car leur compassion est infinie et venir en aide à la Terre/Mère et à ceux qui la peuplent, une grande faveur.

Ils ont aussi de grandes Fêtes avec des chants et des danses, et reçoivent souvent la visite d'Etres venant des niveaux vibratoires supérieurs. Ceux-ci leur donnent des enseignements afin de leur faire profiter de leur sagesse et de les aider à progresser encore et toujours. Ces journées-lào sont exceptionnellement festives.

Le soir, pendant le dîner, un groupe de quelques personnes est venu l'agrémenter par des chants vraiment mélodieux, c'était un repas enchanteur.
Le lendemain matin, après un rapide petit-déjeuner, copieux et excellent, quelques personnes qui m'avaient accueillie la veille sont venues me chercher afin que je puisse participer, si j'en avais envie, à l'un de leur rassemblement de méditation. J'acceptais avec plaisir et empressement.

Nous nous sommes alors dirigés vers un espace ombragé, très accueillant, et nous nous sommes assis là où nous le voulions. Des oiseaux chantaient dans les arbres, de petits écureuils grignotaient, installés sur les branches basses, les friandises apportées par les unes ou les autres, ils n'étaient pas farouches du tout, je me suis amusée à les observer, tenant entre leurs petites pattes leur quartier de pomme ou autre gourmandise, l'air très affairé et satisfait.
Tous les membres du village étaient réunis, en robe blanche (je sus plus tard qu'elle était réservée à toutes leurs manifestations, sinon chacun se vêtait à son goût) Puis, un homme se leva, entonna un chant repris par toute l'assemblée et le silence se fit. Les yeux fermés, une grande paix m'envahit, je me sentais bien, chez moi, ayant trouvé, ou retrouvé, mes racines.

Plus tard, dans la journée, je fus conviée à visiter un bâtiment que je n'avais pas encore vu. Je suis entrée dans une salle immense, toute vitrée comme les maisons, au milieu de laquelle trônait un grand bloc recouvert d'un tissu. Invitée à m'approcher, le tissu étant enlevé, je vis un globe énorme. Une fois ouvert j'ai eu la surprise de pouvoir d'une simple pensée, aller à tel ou tel endroit sur la terre et voir ce qu'il s'y passait. C'était à partir de là, que les habitants du village pouvaient intervenir quand tel ou tel endroit était menacé. « Pourtant il y a des guerres terribles » ai-je murmuré, on me répondit que c'était nécessaire afin que l'homme prenne enfin conscience de ce qu'il était en train de faire, qu'ils n'avaient pas l'autorisation ni le pouvoir d'intervenir d'avantage. Mais que les forces de l'ombre donnaient en ce moment un baroud d'honneur car elles savaient que leur fin était proche alors elles lançaient toutes leurs forces pour essayer d'avoir coûte que coûte le dessus, mais que l'issue était perdue d'avance pour elles. « Dans combien de temps encore ? » demandai-je, « nous-mêmes ne le savons pas, le temps ne nous appartient pas dans votre monde ».

j'avais beaucoup de questions encore à poser, mais on me répondit que je pouvais revenir quand j'en exprimerai l'envie sincère, que beaucoup de choses me seraient alors montrées et expliquées. Que je n'aurai plus besoin de l'aigle et que ma pensée suffirait à me ramener parmi eux. Simplement je devais me trouver au pied de l'arbre...

Un bruit furtif, me tira de ma rêverie, le temps s'était écoulé si vite, le soleil déclinait à l'horizon, devant moi à deux mètres environ, un jeune chevreuil me regardait, baissant les yeux comme à mon habitude quand je rencontre un hôte de ces bois, je l'examinai entre mes cils, ses petites cornes commençaient à pousser, ses naseaux frémissaient tant il essayait de capter une odeur, mais le vent était pour moi et il ne pouvait me sentir, il était adorable. Il resta un moment immobile, fit deux pas en arrière, puis partit tranquillement, quelques mètres après, il retourna sa tête fine, me regarda encore une fois et d'un bond disparut dans les taillis.


Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par kty le Ven 24 Mai - 7:54

Tu devrais écrire, ton récit est superbe, je m'y croyais top
kty
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Mélusine le Ven 24 Mai - 8:10

Merci kty, c'est ce que ma fille me dit sans cesse, mais je préfère rêver. si j'ai mis ces lignes sur ce forum, au fur et à mesure de mes "délires" c'est simplement pour montrer à vous, jeunes femmes, qu'il faut s'évader du monde dans lequel nous vivons et qui n'est pas vraiment gai, et aussi qu'il est bon, pour la santé, de rêver à des choses extraordinaires - mais le sont-elles tant que ça ? je ne le crois pas -
Je pense que le sujet de Shamballa reviendra, car en mon for intérieur j'ai l'impression qu'il n'est pas terminé...j'ai souvent l'impression de frôler des mondes autour de nous qui cherchent à se manifester, ou tout au moins à nous dire qu'il y a autre chose si l'on sait voir, écouter, sentir...
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par kty le Ven 24 Mai - 8:19

J'ai souvent cette impression aussi.
Grande rêveuse également, je ne saurai coucher mes rêveries sur le papier d'aussi belle manière. Bravo
kty
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Mélusine le Ven 24 Mai - 8:35

Essaie seulement, ça vient tout seul si tu te plonges dedans, ensuite tu relis et corrige si besoin est. Et puis, le tout est de s'exprimer peu importe la façon, c'est le rêve qui compte. Allez courage, j'attends tes rêves avec impatience. Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 1036826836
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par RoseEcarlate le Ven 24 Mai - 11:59

Tu as un vrai talent de conteuse et tu écris bien, vraiment...! hola
RoseEcarlate
RoseEcarlate

Messages : 1631
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 54
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Mélusine le Ven 24 Mai - 12:01

Merci Rose, à quand ton tour ? Very Happy
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par RoseEcarlate le Ven 24 Mai - 12:03

Bientôt...! lol!
RoseEcarlate
RoseEcarlate

Messages : 1631
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 54
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Mélusine le Ven 24 Mai - 12:03

Chouette !
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par kty le Jeu 30 Mai - 17:48

J'aimerai encore lire de jolies rêves en attendant de mettre les miens Coeur qui bat
kty
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Mélusine le Jeu 30 Mai - 18:09

flemmarde ! tu fais bosser les autres, c'est pas bien ça ! lol!
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par kty le Jeu 30 Mai - 18:33

Vue sous cet angle je vais m'y mettre pleure big big lol
kty
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par RoseEcarlate le Jeu 30 Mai - 18:35

Elle est trop forte Mélusine, elle t'a coincée kty ahahah ahahah ahahah
RoseEcarlate
RoseEcarlate

Messages : 1631
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 54
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ? - Page 3 Empty Re: Et si l'on parlait de nos rêves éveillés ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum