-8%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 watts – 12000 BTU)
599.99 € 649.99 €
Voir le deal

Noël une fête de famille ?

Aller en bas

Noël une fête de famille ? Empty Noël une fête de famille ?

Message par chaton le Mer 24 Déc - 10:34

Je crois que je pouvais poster ce sujet dans plusieurs rubriques... A vous de voir...
Je n'ai pas écrit ce sujet pour ce forum mais je vous le partage quand même. Il peut toujours faire réfléchir nos lecteurs...

Je ne comprends pas pourquoi on a fait de Noël une fête de famille. Imaginez... La jeune Marie et Joseph le vieillard sont en route pour le recensement. Ils ont laissé leurs familles respectives, fort nombreuses, et sont partis seuls sur les chemins rocailleux.
Seuls ? Presque. Le ventre de Marie est plein de l'espoir d'une mère. Joseph, lui, sait que l'enfant n'est pas de lui. Combien il devait aussi se sentir seul sur ces chemins... Il amène au recensement une toute jeune femme qui porte un rejeton qui n'est pas le sien !

En chemin, voilà que le petiot frappe à la porte: c'est l'heure ! Il faut trouver une place et à l'auberge, c'est plein ! Ils sont arrivés trop tard. Alors on leur indique une grange où se trouvent quelques animaux. Oh, sûr, ils auront chaud là-dedans. Mais quelle solitude !

Ce n'est que plus tard que, suivant le GPS de l'époque, les bergers arrivent, puis la population locale, puis enfin les rois-mages.

Alors... Une fête de famille, Noël ?

Pour celles et ceux pour qui ce jour est un jour comme les autres, je proposerai une autre version. Comme vous le savez, le solstice d'hiver est passé et les jours vont commencer à rallonger. Le trait yang de l'hexagramme du Yi King se place tout en bas, encore écrasé par 5 traits yin. On est encore dans l'intériorité, avec l'espoir naissant de voir la lumière, l'extérieur, la naissance.

La naissance de quoi , de qui ? Celle de notre enfant intérieur.
Pour moi, Noël est le moment de l'introspection: qu'ai-je fait de mon enfant intérieur ? L'ai-je écouté davantage, ce petit enfant qui a tant souffert, qui a subi tant de blessures, qui n'a rien (ou presque) compris à la vie terrestre ? Est-ce que j'ai su lui parler doucement à l'oreille, le rassurer, lui apporter mon aide, mon amour ? Est-ce qu'il peut enfin voir le jour ?

Ce n'est qu'en guérissant les blessures de l'enfant intérieur que nous pouvons découvrir toute sa richesse, sa divinité. Il a tant à nous apprendre, ne serait-ce qu'à redécouvrir et à manifester notre spontanéité, notre intuition. Il est notre petite voix qui nous guide, directement relié à notre essence pure, à notre Soi, à nos guides, à notre famille spirituelle (selon nos croyances).

Alors c'est un temps pour méditer, pour rechercher ce petit enfant, parfois blotti sous l'escalier, pleurant, effrayé peut-être, pour le prendre dans ses bras et le consoler, le chérir.
Vous ne me croyez pas ? Prenez un simple nounours dans vos bras et cajolez-le comme si c'était votre enfant. Laissez sortir votre amour et dirigez-le vers cet enfant intérieur, celui que vous étiez il y a ... quelques années. Laissez monter les émotions et vous comprendrez...
(Ne prenez pas votre propre enfant car vous pourriez lui refiler quelque énergie... pas très positive sur le coup...)

Alors l'amour que vous offrirez à vos proches sera vraiment sincère, profond, inconditionnel.

Joyeux Noël à tous et à toutes !
chaton
chaton

Messages : 2661
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Revenir en haut Aller en bas

Noël une fête de famille ? Empty Enfant intérieur?

Message par samfor le Mer 24 Déc - 11:31

Un jour, il convient de grandir et de laisser les peluches et autres "enfants intérieurs" dans le passé.
Les séminaires de "développement personnel" son remplis de pratiques qui maintiennent l'individu loin de son émancipation.
À 50 ans, il est encore dans le marasme et il consulte un psy aussi déjanté que lui.

Lorsqu'il sera prêt, l'individu verra par lui-même toutes ces niaiseries et trouvera son chemin, celui qu'il crée pas à pas, jour après jour...


Dernière édition par samfor le Mer 24 Déc - 13:49, édité 1 fois

_________________
http://chez-samfor.forumactif.org/
samfor
samfor

Messages : 153
Date d'inscription : 22/12/2014

http://mes-blogs-et-partenaires.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Noël une fête de famille ? Empty Re: Noël une fête de famille ?

Message par Mélusine le Mer 24 Déc - 12:45

Chaton, ce que tu écris n'est pas faux, mais pourquoi attendre ce jour-là précisément pour effectuer ce travail envers son enfant intérieur ?

Si tu ne veux pas l'appeler "fête de la famille", il est possible de dire "fête des enfants" car nous sommes tous les enfants de quelqu'un qu'on soit jeune ou vieux.

En ces temps troublés, en cette époque où tous les membres d'une seule famille sont disséminés un peu partout, se retrouver pour un jour tous ensemble, parents, famille, enfants, petits-enfants, regrouper le "clan" familial, est une force qui permet de se ressourcer avant de repartir chacun dans son coin.

Avant le christianisme, le 25 décembre était le jour de la fête des Saturnales, fête des moissons, tout le monde se réunissait, et déjà les cadeaux s'échangeaient, il y avait des illuminations. L'Eglise a simplement voulu chasser ces rites païens et a mis à la place la Naissance de l'Enfant Jésus, mais dans le fond le sens est resté : réunion de la famille, des amis, joie et cadeaux, fête !

Choisir ce jour particulier entre tous, pour aller plonger dans ses profondeurs me semble mal choisi, on a toute l'année pour cela.

C'est l'éclatement des familles, dû à toutes sortes de causes : travail, logement etc... qui a conduit principalement à l'éclatement d'une société et on voit où cela nous conduit et ce qui en découle ! Une société forte se base sur des noyaux familiaux forts.

Et, quand par malheur, on n'a pas de famille près de soi, ou que devenu plus âgé on a eu le malheur, là aussi, de perdre ses parents, on est heureux de trouver auprès de soi ses frères et sœurs, voire des parents très proches et bien sûr sa descendance. Car d'un autre côté on se sent vraiment orphelin et c'est la chaleur de ceux que nous aimons et qui nous aiment, qui nous permet de ne pas souffrir de la séparation d'avec ceux à qui on doit le jour, qui nous ont aimé et que l'on aime toujours.

_________________
Il n'y a que deux façons de vivre sa vie. L'une est de croire que rien n'est un miracle. L'autre est de croire que TOUT est miracle. Albert Einsten.
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Noël une fête de famille ? Empty Re: Noël une fête de famille ?

Message par chaton le Mer 24 Déc - 14:34

Tu as raison Mélusine. Il ne faut pas attendre ce moment pour s'occuper de son enfant intérieur, mais c'est pour moi le moment (ou un des moments) du bilan.

Bien sûr aussi qu'on en a fait un moment où les familles peuvent se réunir. Mais... on ne parle pas de Pâques comme une fête de famille, par exemple. Pourquoi ne pas se réunir à une autre date ?

Ce que tu dis sur l'origine de Noël explique en revanche pourquoi on en a fait une fête de famille. Puisque, là encore, la chrétienté a pris la place d'une fête païenne qui réunissait les familles. Ce qui était plus facile d'ailleurs car elles n'étaient pas dispersées comme aujourd'hui.

Curieusement, c'est une fête qui est souvent un poids pour les familles (côté cadeaux, ça devient difficile notamment), à tel point que beaucoup de personnes préfèrent ne rien fêter du tout. Près de moi, 3 personnes vont dans ce sens. Dès que j'en parle, j'ai comme réponse: de toute façon, c'est devenu une fête commerciale.
Est-on obligé d'en faire une fête commerciale ? Est-on obligé de céder ? Il est probable que, si on offrait à un gamin une orange comme cela se faisait pendant la guerre (les témoins le diront peut-être), il ferait plutôt la gu... C'est un peu normal aussi...

Mais il y a aussi les tensions dans les familles, et le fait que les temps sont de plus en plus difficiles, et l'humeur n'est pas à la fête... même de famille. Les problèmes éloignent plus qu'ils ne rapprochent...
chaton
chaton

Messages : 2661
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Revenir en haut Aller en bas

Noël une fête de famille ? Empty Re: Noël une fête de famille ?

Message par Mélusine le Mer 24 Déc - 14:57

Tout s'est marchandisé maintenant, le dieu argent règne en maître puisque le Dieu Créateur a été largement oublié. C'est sûr que, si on fait la guerre des cadeaux cela devient une corvée;
je me souviens du temps, pas si lointain, où allant chercher les miens, je rencontrais des gens au regard malicieux, au sourire sur les lèvres, portant des paquets, la joie brillait, irradiait, mais depuis une ou deux décennies, c'est la hargne, le regard noir, le "ôte toi de là que je m'y mette" ! quel changement ...
Non, bien sûr, on n'est pas obligé d'en faire une fête commerciale, mais comme il y a concurrence bien souvent entre familles, et parfois entre membres d'une même famille, surtout avec les "recomposées" ! c'est l'escalade. D'où une revente phénoménale après les fêtes, des cadeaux qui n'ont pas plu ou sont navrants de médiocrité malgré les prix ! c'est faire un cadeau pour en faire un et non vraiment pour faire plaisir !

Non, pendant la guerre on offrait pas une orange - d'ailleurs il n'y en avait pas, sauf, peut-être dans notre Midi - mais les gosses avaient quand même quelques jouets, les ballons, cordes à sauter, cerceaux, poupées, ont toujours existé, même si la qualité n'y était plus. Et puis le menu de Noël était toujours un peu plus élaboré, soit avec des produits achetés au marché noir pour ceux qui en avaient les moyens, ou les petites "faveurs " des marchands à leurs clients réguliers et bien souvent à ceux qui n'auraient rien pu acheter, en ce temps là ils avaient le cœur sur la main pour la plupart, ceux des quartiers où tout le monde se connaissait. Mais malgré le couvre-feu, malgré les restrictions, malgré le froid et la pauvreté, l'esprit de Noël demeurait et ça c'était le meilleur moment. Petite je le passais souvent avec ma Mère chez une de ses sœurs, cela me donnait l'occasion d'être avec ma cousine.
Tu parles de Pâques, mais je connais de nombreuses familles qui se réunissent aussi ce jour-là.
Les tensions ont toujours existé, mais on les mettait de côté le temps d'une belle nuit.

_________________
Il n'y a que deux façons de vivre sa vie. L'une est de croire que rien n'est un miracle. L'autre est de croire que TOUT est miracle. Albert Einsten.
Mélusine
Mélusine

Messages : 5301
Date d'inscription : 17/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Noël une fête de famille ? Empty Re: Noël une fête de famille ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum