Une promenade après le repas améliore la glycémie Pour limiter leur risque de diabète, les personnes âgées devraient marcher 15 min après chaque repas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une promenade après le repas améliore la glycémie Pour limiter leur risque de diabète, les personnes âgées devraient marcher 15 min après chaque repas.

Message par Mélusine le Sam 22 Juin - 16:19

et même les moins jeunes ! il y a de plus en plus de diabétiques qui s'ignorent et ce, dans toutes les tranches d'âge, alors je pense que ces quelques conseils sont valables pour tout le monde... en prévention !






Des personnes âgées à risque pour le diabète qui marchaient 15 min après chaque repas ont amélioré leur taux de glucose sanguin. C’est le résultat d’une petite étude publiée dans Diabetes Care.

Après un repas, le taux de glucose dans le sang augmente. Chez une personne en bonne santé, l’insuline produite permet de faire baisser le taux de glucose dans le sang. Mais chez des personnes à risque de diabète, le taux de glucose dans le sang peut rester élevé. Un petit exercice physique pourrait aider ces personnes au pancréas un peu lent à réduire leur glycémie. De manière générale, il est conseillé aux diabétiques d’avoir une activité physique régulière.



Lire : 7 moyens simples et sûrs d'éviter le diabète
Pour savoir quel exercice conseiller à des personnes âgées obèses à risque de diabète, des chercheurs américains ont recruté 10 personnes âgées de plus de 60 ans. Trois types d’exercice ont été testés, selon un protocole précis de deux jours à chaque fois.

Le premier jour, les participants ne faisaient aucun exercice particulier. Le deuxième, ils pratiquaient un des trois exercices suivants :
- marcher 15 min après chaque repas,
- ou bien 45 min à 10h30,
- ou bien marcher 45 min à 16h30.
4 semaines plus tard, ils testaient un autre protocole. Les participants devaient marcher à une vitesse soutenue, de l’ordre de 5 km/h. Avant le début de l’étude, les taux de glucose à jeun étaient compris entre 1,05 et 1,25 g/L dans le sang. Une glycémie normale à jeun se situe entre 0,7 et 1 g/L, elle dépasse 1,26 g/L chez les diabétiques.

En France, plus de 3 millions de personnes sont diabétiques et ces chiffres ont augmenté au cours des dernières années. Le surpoids, les déséquilibres alimentaires et le manque d’activité physique sont souvent désignés comme responsables de cette épidémie. Dans le diabète de type 2, l’organisme ne fabrique pas suffisamment d’insuline ou celle-ci n’est pas utilisée de manière efficace.


Deux protocoles ont permis de réduire significativement la glycémie à jeun : en premier lieu, les trois marches de 15 min ont été les plus efficaces ; ensuite venait la marche de 45 min le matin. En conclusion, pour mieux contrôler sa glycémie, il vaut mieux marcher après chaque repas plutôt qu’un long moment le matin ou l’après-midi…

Source
Dipietro L, Gribok A, Stevens MS, Hamm LF, Rumpler W. Three 15-min Bouts of Moderate Postmeal Walking Significantly Improves 24-h Glycemic Control in Older People at Risk for Impaired Glucose Tolerance. Diabetes Care. 2013 Jun 11.
avatar
Mélusine

Messages : 5154
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

7 moyens simples et sûrs d'éviter le diabète

Message par Mélusine le Sam 22 Juin - 16:24


  • Le diabète de type 2 est une maladie qui touche de plus en plus de Français.
  • C'est une maladie dont on ne guérit pas et qui, lorsqu'elle est mal prise en charge, peut entraîner des complications graves.
  • Savez-vous qu'il existe des moyens simples de s'en protéger ?




Il existe 3 différents types de diabète. Le diabète de type 2 est le plus fréquent. Il survient généralement chez l'adulte mais de plus en plus chez l'enfant et se caractérise par une résistance à l'insuline : le glucose ne pénètre pas dans les cellules du corps et reste dans le sang de manière anormale. Ce taux de sucre trop élevé, l'hyperglycémie, est à l'origine des symptômes et des complications parfois graves du diabète.
Il est aujourd'hui admis que le diabète de type 2 est provoqué par un ensemble de facteurs génétiques et environnementaux. Toutefois, il s'agit bien d'une interaction entre deux phénomènes, si bien qu'en maîtrisant l'environnement il est possible d'échapper à la maladie même si le diabète de type 2 a touché plusieurs membres de votre famille. Voici 7 moyens simples et sûrs à connaître.

Avoir une activité physique régulière

De nombreuses études se sont penchées sur l'impact du sport en prévention du diabète de type 2 ou pour améliorer son traitement. En prévention l'activité physique joue un rôle protecteur : plus vous bougez plus votre risque de développer le diabète diminue (1). Pour les chercheurs l'activité physique agit positivement d'une manière très simple : lorsque les muscles se contractent ils attrapent le sucre présent dans le sang, les cellules deviennent plus sensibles à l'insuline, ce qui fatigue moins le pancréas. De plus l'activité physique a tendance à faire fondre les graisses viscérales qui favorisent l'inflammation dans l'organisme et aggravent la résistance à l'insuline.
Si vous êtes sédentaire et que vous souhaitez vous mettre au sport, commencez en douceur, l'activité physique est bénéfique même à faible dose. Pour bien démarrer suivez les conseils de Patrick Seners, professeur d'EPS.

Perdre du poids

Le surpoids est mauvais pour la santé, en particulier pour le risque de diabète. Mais c'est surtout un type de graisses qui est dangereux : les graisses viscérales qui se situent en profondeur, entourant nos organes, à l'inverse des graisses sous-cutanées qui se trouvent sous la peau, masquant notre "tablette de chocolat". Ces cellules graisseuses ne sont aps inertes et participent à la régulation de nos hormones et des mécanismes inflammatoires, elles augmenteraient ainsi notre risque de diabète (2). Certains aliments influencent particulièrement le stockage des graisses viscérales, c'est le cas des index glycémiques élevés.

Diminuer l'index et la charge glycémique de votre alimentation

Les chercheurs de l'école de santé publique de Harvard comme le Pr Walter Willett, recommandent la consommation d'aliments à index glycémiques bas et d'adopter une charge glycémique faible pour se protéger du diabète (3). L'index glycémique et la charge glycémique sont deux notions qui permettent de connaître l'impact d'un aliment sur le taux de sucre sanguin. En effet, et contre toute attente, certains aliments courants comme la baguette de pain traditionnelle sont digérés très rapidement et provoquent une forte production d'insuline, pouvant favoriser à terme le développement du diabète de type 2.

Varier les fruits et légumes

Consommer 6 portions de fruits et légumes chaque jour pourrait réduire le risque de diabète de type 2 de 21% (4) comparativement à ceux qui n'en consomment que 2 portions. Mais parmi les gros mangeurs de fruits et légumes ceux qui choisissent d'en consommer une grande variété voient leur risque diminuer encore de 19% ! L'explication provient probablement des composés antioxydants (vitamines, polyphénols) qui sont présents de manière très distinctes selon les végétaux. Une grande variété est donc synonyme d'apports intéressants plus nombreux.

Manger du poisson

De nombreux chercheurs estiment que l'inflammation joue un rôle important dans l'apparition du diabète. Protéger son organisme d'une inflammation excessive serait donc un moyen efficace de diminuer son risque de diabète de type 2. L'analyse des études les plus récentes montre que plus on consomme de poissons ou d'acides gras oméga-3 moins on est touché par le diabète (5). Cette protection sera particulièrement marquée si vous y ajoutez les mesures préventives précédentes. Pour bien choisir des poissons riches en oméga-3,


Manger lentement

De petites études ont pu mettre en évidence que les personnes qui mangent vite ont plus de risque de développer un diabète que les autres (6). La raison est simple : en mangeant vite les aliments sont digérés plus rapidement et perturbent plus la glycémie. D'autres hypothèses sont également évoquées : en mangeant trop rapidement nous perturbons les hormones de la satiété ce qui nous pousse à manger plus et à terme à prendre du poids, favorisant l'inflammation et donc l'apparition du diabète.

Faire contrôler régulièrement sa glycémie

La glycémie ou "taux de sucre dans le sang" est un examen de routine régulièrement pratiqué. Malheureusement pas assez et les personnes prédisposées au diabète par leur entourage devraient surveiller leur glycémie régulièrement selon le Dr Jacques Médart, co-auteur du livre Le nouveau régime IG diabète. "Si l’on a trop de graisse abdominale, que l’on ait ou non des antécédents familiaux, il faut au minimum faire un dosage de l’insuline et de sa glycémie à jeun. Donc le premier critère, c’est le surpoids, même si on a seulement de la graisse au niveau de l’abdomen" explique ce médecin. "Une glycémie dépassant 1 g par litre de sang est préoccupante même si on considère que l’on est diabétique avec une glycémie à jeun supérieure ou égale à 1,26 g/l. L’insuline à jeun doit, quant à elle, ne pas dépasser 15-20 micro-unités par ml de sang. Si une personne a une glycémie à jeun supérieure à 1g/l et une insulinémie supérieure à 15-20, alors on réalise un autre test appelé HGPO (hyperglycémie provoquée orale). Cet examen consiste à suivre l’évolution de la glycémie et de l’insulinémie durant deux heures après l’absorption de 50 ou 75 g de glucose, à raison d’une prise de sang toutes les demi-heures. Si les résultats montrent une sécrétion trop importante d’insuline, on peut dire que la personne souffre d’insulino-résistance et qu’elle est prédisposée au diabète. La bonne nouvelle c’est qu’à ce stade, il suffit souvent de perdre du poids pour annuler cette prédisposition".

(je ne mets pas toutes les références ce serait trop long et inutile ici)
avatar
Mélusine

Messages : 5154
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une promenade après le repas améliore la glycémie Pour limiter leur risque de diabète, les personnes âgées devraient marcher 15 min après chaque repas.

Message par chaton le Sam 22 Juin - 17:13

Diabète sucré: conflit typiquement masculin de résistance (maximum) et de répugnance (moindre).
Diabète insipide: conflit féminin de répugnance (moindre pouvoir de résistance). 

Qu'est-ce qui fait que de plus en plus de personnes sont touchées ? Peut-être parce qu'on ne supporte plus certaines situations. Les conditions sont plus dures, ou bien notre conscience s'est élargie et on n'accepte plus. Ce qui peut amener des compensations alimentaires et amener davantage de sédentarité, ...

La notion de "facteur génétique" me gêne toujours. de plus en plus on s'aperçoit que les gênes n'y sont pas pour grand chose dans la transmission des maladies. En revanche, les problèmes générationnels se transmettent dans les cellules et cela donne des générations de diabétiques, de cancéreux... Il suffit d'une histoire vécue par un arrière-grand-parent comme un drame, provoquant un choc conflictuel, et hop ! Même et d'autant plus s'il y a secret de famille !
Idem pour la notion de ne pas en guérir. Je n'ai pas d'exemple, hélas, mais je ne crois pas à cela.

Pardon Mélusine de rebondir ainsi mais je pense que c'est un tout.
avatar
chaton

Messages : 2655
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une promenade après le repas améliore la glycémie Pour limiter leur risque de diabète, les personnes âgées devraient marcher 15 min après chaque repas.

Message par Mélusine le Sam 22 Juin - 17:17

Tu as raison, on le voit bien en décodage.
C'est fou comme tout nous ramène à ça !
avatar
Mélusine

Messages : 5154
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une promenade après le repas améliore la glycémie Pour limiter leur risque de diabète, les personnes âgées devraient marcher 15 min après chaque repas.

Message par kty le Sam 22 Juin - 18:08

vous m'intriguez de plus en plus avec le décodage doute
avatar
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une promenade après le repas améliore la glycémie Pour limiter leur risque de diabète, les personnes âgées devraient marcher 15 min après chaque repas.

Message par RoseEcarlate le Sam 22 Juin - 18:53

Moi aussi...! ca paraît tellement logique...! j'allucine ! affraidlol!
avatar
RoseEcarlate

Messages : 1629
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 51
Localisation : 13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une promenade après le repas améliore la glycémie Pour limiter leur risque de diabète, les personnes âgées devraient marcher 15 min après chaque repas.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum