20 phrases traumatisantes d’enfants qui ont mis à rude épreuve les nerfs de leurs proches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

20 phrases traumatisantes d’enfants qui ont mis à rude épreuve les nerfs de leurs proches

Message par GooZ le Lun 13 Avr - 14:17

Bien que très souvent adorables et drôles, les enfants peuvent également dire des choses inquiétantes, voire carrément effrayantes. Voici une liste de 20 phrases prononcées par de charmants bambins qui ont dû donner quelques sueurs froides à leurs proches…


 
1. La fille qui doit dormir
Il y a quelques années, je mettais ma fille au lit et elle m’a demandé pourquoi les enfants devaient aller dormir. Je lui ai répondu : « Parce qu’il est tard et qu’il est temps pour les petites filles d’avoir une bonne nuit de repos. » Elle a alors pointé du doigt dans sa chambre, ne montrant absolument rien en répondant : « Cette fille-là aussi ? »
 
2. Le garçon du placard
Il y a deux ans, je regardais mes cahiers d’école primaire avec ma cousine de 5 ans. J’ai tourné une page avec une photo de classe et elle s’est exclamée : « Lui, il ressemble exactement à Nicolas ! » Je lui ai demandé qui était ce Nicolas et elle a répondu : « Le garçon qui vit dans mon placard. » Puis elle a tourné les autres pages sans dire un mot, j’étais terrifié.
 
3. La grande soeur
Ma nièce à 4 ans et elle ne fait que d’évoquer sa grande soeur. Elle lui parle aussi. C’est pourtant une fille unique qui n’a aucune idée que sa mère a fait une fausse couche quelques années avant sa naissance.
 
4. La tresse
Je montais à l’étage dans la maison de ma tante lorsque j’ai croisé ma cousine April dans l’escalier. Elle avait 4 ans et s’amusait à faire des grimaces toute seule dans les marches. Je lui ai demandé pourquoi elle faisait ça et elle m’a expliqué : « Je joue avec la femme qui a la tresse. » Je lui ai demandé où était cette femme et elle m’a montré une poutre au niveau du toit en ajoutant : « Elle fait des têtes marrantes, elle est pendue par sa tresse autour du cou. » J’ai compris qu’April imitait en fait quelqu’un qui cherchait à respirer de l’air.
 

 
5. Le bûcheron
Jack est un garçon de 5 ans qui m’avait affirmé qu’un homme habillé en bûcheron était assis à côté de moi sur le canapé (il n’y avait personne). Il a vu la tête effrayée que j’ai faite et il m’a rassuré : « Ne t’inquiète pas, il n’est pas armé. »
 
6. La dame qui chante
Mon neveu me parlait souvent d’une dame qui venait le voir dans sa chambre la nuit. Elle était habillée d’une robe, chantait des chansons puis s’en allait en flottant dans les airs.
 
7. Le babysitter bizarre
J’étais en train de garder des enfants pendant que leurs parents étaient au cinéma. J’ai mis le plus jeune de 4 ans au lit et j’ai regardé la télé jusqu’à ce que les parents reviennent. Le jour suivant, ils m’ont appelé. Selon leur enfant, j’étais resté toute la soirée debout dans le hall à le regarder en souriant, sans bouger. Je n’ai jamais su quoi répondre tellement j’étais choqué.
 
8. Chef d’orchestre
Une amie et moi, nous avons gardé sa cousine de 4 ans lors d’une soirée. Elle croyait beaucoup aux théories sur la réincarnation et elle a voulu tester ses théories sur la petite. Elle lui a demandé : « Qu’est-ce que tu étais avant d’être toi aujourd’hui ? » et la cousine a répondu qu’elle était un chef d’orchestre, tout en se mettant à imiter les gestes lors d’un concert. Le problème, c’est que la gamine était née aveugle.
 

 
9. L’obscurité
Il y a quelques années, j’étais en train de garder la fille d’un ami. Ils vivaient dans un appartement avec un patio doté d’une grande fenêtre et elle s’est mise à regarder dans la nuit pendant de longues minutes sans bouger. Puis elle a couru se jeter dans mes bras en disant : « Effrayant, trop effrayant. » Elle n’a plus voulu descendre, a demandé à ce que je la berce pendant une demi-heure puis elle s’est mise à répéter sans arrêt : « L’obscurité entre dans la maison, l’obscurité entre dans la maison… »
 
10. Soldat
Je faisais un câlin à mon garçon lorsqu’il a dit : « Tu sais, je n’ai jamais tué personne. Ils n’avaient pas besoin de prendre mon bras, mais le sol était couvert de sang. » J’ai pensé qu’il était peut-être un soldat de la Première Guerre mondiale réincarné.
 
11. Mangeur d’os
Je câlinais le cousin âgé de 3 ans de mon ami lorsqu’il a dit, très sérieusement : « Je te promets, je ne mangerai jamais tes os. Je te promets. »
 
12. Sur le porche
J’ai perdu mon petit ami à cause d’une balle perdue quelques mois plus tôt et lorsque j’ai rendu visite à son cousin plusieurs jours après le drame, il est venu me voir alors que je pleurais. Il m’a demandé pourquoi et je lui ai dit que mon copain me manquait. Il m’a regardé bizarrement en disant : « Pourquoi, il est assis devant le porche de la maison. »
 

 
13. Pour l’éternité
J’étais en train de garder une fille nommée Sarah qui aimait beaucoup que je fasse du babysitting avec elle. Sa mère me réclamait toujours plutôt que d’autres personnes. Un jour, Sarah m’a même dit : « Lorsque tu mourras, je mettrai tes restes dans une urne pour que je sois avec toi pour l’éternité. »
 
14. L’homme sans visage.
Alors que je gardais mon cousin une nuit, il a commencé à me parler de l’homme bizarre qui vit dans la chambre de ses parents. Lorsque j’ai demandé à quoi il ressemblait, il m’a dit : « Oh, il n’a pas de visage. »
 
15. Le dessin
Lors de cette soirée, je babysittais les enfants d’amis. Le plus jeune, d’environ 5 ans, a dessiné une femme pendue au plafond et me l’a montrée en disant : « Elle m’a demandé de dessiner ça. Elle vient pour toi, va te cacher ! »
 
16. Enceinte
J’étais en train de garder l’enfant de mes voisins, âgée de 3 ans. Elle m’a regardée un moment puis a demandé : « Quand est-ce que le bébé sortira de ton ventre ? » Je ne savais même pas encore que j’étais enceinte.
 

 
17. Sous le lit
Un jeune enfant que je gardais s’est réveillé en pleine nuit en hurlant à cause de quelque chose se trouvant sous son lit. Je lui ai dit qu’il n’y avait rien et qu’il pouvait retourner se coucher et il m’a répondu : « C’est derrière toi ! »
 
18. Bébé rôti
Je gardais une petite fille à la crèche où je travaille. Elle jouait avec une poupée en l’habillant, la mettant au lit… jusqu’à ce qu’elle mette un jouet dans le four. Elle m’a expliqué : « Je brûle le bébé. »
 
19. Mouchoir
J’étais en train de me moucher lorsqu’un enfant de 6 ans m’a dit : « Je te promets que je ne le mangerai pas ! »
 
20. Machine infernale
Je gardais mon neveu et je lui ai demandé ce qu’il était en train de colorier : « Une machine à fabriquer des squelettes » a-t-il répondu. J’ai regardé au-dessus de son épaule et j’ai compris qu’il ne dessinait pas vraiment cela, mais plutôt une machine à retirer la chair sur des corps, avec des parties spéciales pour canaliser le sang.
 

 
Tous ces enfants nous ont bien fait rire mais aussi un peu peur. Nous espérons que toutes ces choses qu’ils ont vues n’étaient que le fruit de leur imagination. A la rédaction, certains n’auraient pas osé faire du babysitting en compagnie de ces jeunes gens Very Happy. Connaissez-vous un enfant qui vous a déjà fait une peur bleue avec une histoire de la sorte ?

SooCurious

_________________
Générateur de joie et de promoteur des belles images et de la beauté de la nature 
Clique ici pour tout savoir sur la loi d'attraction  
Clique ici pour voir ma collection de cristaux
avatar
GooZ
Admin

Messages : 3815
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 55
Localisation : Dans la joie et le positif

Voir le profil de l'utilisateur http://www.goozweb.com/attraction/attraction.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20 phrases traumatisantes d’enfants qui ont mis à rude épreuve les nerfs de leurs proches

Message par Mélusine le Lun 13 Avr - 16:51

Ce n'est pas le fruit d'imagination, ces enfants n'affabulent pas, mais comme tous les gosses ou presque, ils sont doués pour voir des choses que nous ne voyons plus. Et pourquoi ? simplement parce qu'enfant nous n'avons pas été pris au sérieux, tout comme ces gosses.
Quand j'ai fait une NDE à 8 ans et que j'ai parlé à ma mère de ce qu'il m'était arrivé, elle m'a sévèrement dit que si je mentais ainsi je serais punie, que ce n'était pas beau de mentir ! Je n'en ai plus jamais parlé à qui que ce soit, jusqu'au jour ou, à 40 ans, lisant un article d'Elisabeth Kubler Ross, dans un journal, j'ai bondi chez ma mère qui habitait la ville voisine et lui ai collé le journal sous les yeux en lui disant "tu vois, tu m'avais traitée de menteuse" elle ne s'en souvenait plus, mais moi cela m'était resté sur le cœur !

_________________
Il n'y a que deux façons de vivre sa vie. L'une est de croire que rien n'est un miracle. L'autre est de croire que TOUT est miracle. Albert Einsten.
avatar
Mélusine

Messages : 5152
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum