Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Aller en bas

Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Message par GooZ le Mar 30 Sep - 7:09

Notre société qui nous rend dépressif oblige parfois certaines personnes à se tourner vers des solutions médicalisées. Ces antidépresseurs censés empêcher la déprime et le stress ont des effets secondaires assez mal connus. Aujourd’hui, une étude a conclu que le fait d’en prendre une fois pouvait causer des dommages irréversibles sur le cerveau. Un constat alarmant qu'on vous explique en détail.



L’équipe de scientifiques qui a mené ces recherches a administré un antidépresseur en pilule à des volontaires afin d’étudier les impacts sur leur cerveau. Ce médicament (le Lexapro dans ce cas précis) est chargé de recapturer la sérotonine, un agent neurologique qui a plusieurs fonctions, notamment celle d’agir sur l’humeur. Certains antidépresseurs fonctionnent en tentant de pallier le déficit de sérotonine dont souffrent les personnes dépressives. On les appelle les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS). Au sein de ce groupe de médicaments, on trouve également le Prozac.

Les chercheurs ont donc fait passer un scanner aux patients dans le but d’observer les changements éventuels. Il y en a effectivement eu, et ce dans un laps de temps de 3h, ce qui s’est révélé très surprenant. « Nous ne nous attendions pas à ce qu’un ISRS ait un effet si important en un temps si court ni que le signal résultant englobe le cerveau en entier », a expliqué Julia Sacher, qui travaille à l’Institut Max Planck des sciences du cerveau et de compréhension cognitive. Jusqu’à aujourd’hui, il était admis que les effets dus aux antidépresseurs sur le cerveau n’étaient notables que bien plus tard.



22 patients en bonne santé ont été recrutés pour répondre aux interrogations des scientifiques. Ils se sont laissés aller à rêvasser pendant un quart d’heure alors qu’un scanner enregistrait leurs données sur le flux sanguin dans l’encéphale. L’appareil a modélisé en 3D les images du cerveau de chaque patient et les chercheurs les ont utilisées pour mesurer leurs résultats. Ils ont comparé le nombre de connexions entre les volumes élémentaires (les voxels). Conclusion : une seule dose d’ISRS a réduit le niveau global de ces connexions dans le réseau cérébral. Dans deux endroits spécifiques (le cervelet et le thalamus), la connectivité a pourtant augmenté.

Une seule dose de médicaments contre la dépression serait donc suffisante pour modifier l’architecture du cerveau. Ce sont par conséquent des traitements à prendre avec une énorme précaution, bien plus que ce qui est fait actuellement. Cette étude a pour but d’améliorer les thérapies existantes qui impliquent la prescription d’antidépresseurs. Elle pourrait aider à mieux prévoir quel individu pourrait profiter de ce type de médicaments et ceux qui gagneraient à suivre un autre traitement. A plus long terme, ces travaux visent à mettre en place une prescription plus adaptée en ce qui concerne les thérapies des patients sujets à la dépression.



Le résultat de cette étude est édifiant ! Nous n’aurions jamais pensé que notre cerveau puisse être abîmé par la simple prise d’un seul antidépresseur. Espérons que maintenant, des traitements moins dangereux soient prescrits aux patients qui en ont besoin. Nous savons que ce n’est pas une période facile à vivre lorsque l’on est dépressif. Désormais, nous y réfléchirons à deux fois avant de prendre un médicament pour lutter contre la déprime. Pensez-vous qu’il soit possible de combattre efficacement la dépression sans passer par un traitement médicamenteux ?

DGS

_________________
Générateur de joie et de promoteur des belles images et de la beauté de la nature 
Clique ici pour tout savoir sur la loi d'attraction  
Clique ici pour voir ma collection de cristaux
avatar
GooZ
Admin

Messages : 3927
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 56
Localisation : Dans la joie et le positif

Voir le profil de l'utilisateur http://www.goozweb.com/attraction/attraction.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Message par chaton le Mar 30 Sep - 9:27

La liste des effets indésirables de ces médicaments est impressionnante: on peut même être amené à tuer quelqu'un, ou à se suicider ! Alors même qu'ils sont censés faire l'effet contraire !
C'est un véritable empoisonnement du cerveau.

Oui, il y a d'autres moyens de combattre la dépression mais il faut déjà, autant que possible, apprendre à l'éviter.

La dépression est tout d'abord une pathologie féminine. Ce qui veut dire que, homme ou femme, à principe féminin, peut en "attraper" une. De même un homme qui passe l'andropause, peut passer en mode féminin.

Il faut apprendre à ces personnes à gérer la déprime qui est une constante du principe féminin (maniaco-dépressif), à prendre conscience et à accepter les symptômes, à savoir quoi faire à ce moment-là. Quand on connait son fonctionnement, on n'est plus étonné de vivre des instants difficiles et on prend patience.

- Ensuite, pour ce qui est de la dépression, il y a les Fleurs de Bach, la phytothérapie, et des thérapies de bien-être. Il est important dans ces moments-là de prendre conscience de son corps, de se faire bichonner, masser, mais aussi d'avoir des objectifs à court terme (quotidiens), peu à la fois.
- De la glace sur la nuque quelques jours pendant 1/4 d'h.
- Une alimentation saine, pas de tabac ni alcool ni café.
- Une prise en charge pendant quelques jours puis l'accompagnant s'éloigne (contact téléphonique) pour que la personne déprimée ne s'accroche pas, ce qui la renforcerait dans son rôle de victime.
- Et un point très efficace: le Reiki. Dans ce cas, il vaut mieux un thérapeute pendant quelques temps car la personne déprimée ne se fera pas les séances. Même si c'est un excellent moyen d'en sortir, on n'a pas la force, le courage.

Car la dépression est un état plutôt attirant: on ne fait plus d'effort, tout parait insurmontable de toute façon, à quoi bon ? On se laisse prendre en charge (si on a de quoi dans l'entourage) et on pompe ainsi l'énergie que l'on ne peut plus trouver en soi.

C'est à la fois pénible et en même temps on s'enfonce dans une sorte de léthargie, on se laisse couler en eaux troubles, l'instinct de survie est minimum et même, après tout... si on arrêtait tout ?

Pour éviter de prendre ces cochonneries, il faut donc pouvoir se connaitre suffisamment, ET tomber sur un médecin compréhensif, qui donnera le temps nécessaire en arrêt de travail, pour que la personne fasse le chemin qui la remettra en selle, tranquillement, sans pression.

Mais il faut savoir qu'il faut quand même les acheter car la sécu ne comprend pas du tout cette situation. Or ils ne sont pas là pour guérir la dépression, mais pour - une fois encore - en diminuer les symptômes (raté vu la liste dont je parlais plus haut !). Il est certain qu'un dépressif n'étant pas performant, il vaut mieux le conduire au suicide !

avatar
chaton

Messages : 2661
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Message par Mélusine le Mar 30 Sep - 10:14

Je me suis sortie d'une très grosse dépression il y a environ vingt ans. je n'ai pris aucun médicament, sauf des flacons d'extraits de plantes qu'on ne trouve évidemment plus aujourd'hui, cela ne rapportait pas assez au labo qui les produisait sans doute ! et aussi des oligo-éléments, lithium en particulier.

je me suis battue pour en sortir, tout comme je m'étais battue avant pour une spasmophilie carabinée, en fait je suis tombée de l'une dans l'autre !

Je ne connaissais alors rien de ce que Chaton a écrit dans le message précédent, mais ma volonté d'en sortir a été la plus forte. La présence de Chaton, même si elle n'était pas là de la journée m'a beaucoup aidée moralement.

Comme quoi, si on n'accepte pas la situation, on peut s'en sortir sans se droguer et surtout sans voir de médecin allopathe !

_________________
Il n'y a que deux façons de vivre sa vie. L'une est de croire que rien n'est un miracle. L'autre est de croire que TOUT est miracle. Albert Einsten.
avatar
Mélusine

Messages : 5293
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Message par chaton le Mar 30 Sep - 14:29

En fait, je me suis rendue compte que, dans toute situation, il faut commencer par la nommer, la reconnaitre, puis l'accepter et enfin voir comment s'en défaire.
OK, c'est comme ça. Maintenant, qu'est-ce que je fais avec ça ? Qu'est-ce que je veux vraiment ? Est-ce que cette situation me satisfait ?

avatar
chaton

Messages : 2661
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Message par Mélusine le Mar 30 Sep - 14:32

c'est exactement ce que je fais dès que je suis atteinte profondément, je nomme, j'analyse la situation, au moins autant que je le peux, et j'agis. D'où ma dernière réaction dès que j'ai compris que j'étais atteinte d'Angor.

_________________
Il n'y a que deux façons de vivre sa vie. L'une est de croire que rien n'est un miracle. L'autre est de croire que TOUT est miracle. Albert Einsten.
avatar
Mélusine

Messages : 5293
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Message par chaton le Mar 30 Sep - 14:40

C'est pour cela que je ne suis pas d'accord lorsque des personnes disent se battre contre la maladie. Ceci sans la comprendre, sans l'accepter, sans comprendre ce qu'elle fait là, ce qu'elle a à dire.

A la limite, c'est plutôt se battre avec elle.
avatar
chaton

Messages : 2661
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Message par Mélusine le Mar 30 Sep - 14:43

On ne se bat pas contre la maladie, mais pour la santé

_________________
Il n'y a que deux façons de vivre sa vie. L'une est de croire que rien n'est un miracle. L'autre est de croire que TOUT est miracle. Albert Einsten.
avatar
Mélusine

Messages : 5293
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Message par chaton le Mer 1 Oct - 8:10

Absolument ! Mais se battre avec la maladie, pour la santé, c'est comprendre ce que ce mal nous dit. Ce qui nous permet d'avancer, d'évoluer. Et s'il faut mourir de cela, de mourir guéri.
avatar
chaton

Messages : 2661
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Message par Mélusine le Mer 1 Oct - 8:55

La maladie est toujours là pour nous apprendre quelque chose, d'où l'intérêt du décodage, mais trop de personnes encore ne savent comment faire après avoir trouvé l'origine - et non le facteur déclenchant bien que cela puisse être instructif aussi - de leur maladie. Il n'y a pas assez d'informations sur ce sujet et surtout pas assez de praticiens, médecins ou autres, formés en ce sens.
C'est pour cela que Christian Flèche a écrit un livre - dont j'ai oublié le titre - pour aider les personnes à agir. A ma connaissance, c'est le seul je crois...

_________________
Il n'y a que deux façons de vivre sa vie. L'une est de croire que rien n'est un miracle. L'autre est de croire que TOUT est miracle. Albert Einsten.
avatar
Mélusine

Messages : 5293
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Message par GooZ le Mer 1 Oct - 9:02



Extrait de l'introduction

"Le Décodage Biologique permet de comprendre l'origine d'une maladie quelle qu'elle soit. Selon cette méthode, la localisation corporelle du symptôme indique une émotion refoulée, et une signification associée à un événement, senti comme désagréable, le biochoc.
La maladie n'apparaît plus comme un mal ou un problème ; bien plutôt comme un indicateur sur lequel chacun d'entre nous peut compter pour sa transformation.
Cela permet de déterminer la cause profonde d'un symptôme récurrent, de prendre conscience de la symbolique qu'elle représente pour le patient, d'identifier l'émotion liée à la gêne ou à la pathologie et de libérer le patient de l'émotion.
L'adaptation biologique que constitue le symptôme n'a alors plus lieu d'être, et le symptôme disparaît de lui-même."
avatar
GooZ
Admin

Messages : 3927
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 56
Localisation : Dans la joie et le positif

Voir le profil de l'utilisateur http://www.goozweb.com/attraction/attraction.html

Revenir en haut Aller en bas

en complément...

Message par GooZ le Mer 1 Oct - 9:08

... suite logique au livre précédent :




"Les précédents livres* de Christian Flèche sur le Décodage Biologique des maladies ont éclairé les liens corps-esprit en répondant à la question : " quel conflit a généré tel ou tel symptôme ? "



Ce nouveau livre nous accompagne dans la prochaine étape : " Une fois un conflit ou un sur-stress identifié, que faire ? Comment faire ? ". Pour la première fois est proposée une présentation claire de protocoles pratiques créés par deux thérapeutes, formateurs et spécialistes du Décodage Biologique. Partant d'une compréhension initiatique du conte " Blanche Neige et les 7 nains ", ils livrent dans ce manuel un grand nombre d'outils efficaces issus de leur expérience quotidienne en cabinet. Ces protocoles permettront de franchir les étapes vers la résolution de vos conflits qu'ils soient physiques, émotionnels, psychologiques ou comportementaux. Cet ouvrage, grâce à un double niveau de lecture, s'adresse aux thérapeutes et à toute personne désirant devenir plus autonome dans la résolution de ses problématiques. Un manuel pratique riche en ressources !"

_________________
Générateur de joie et de promoteur des belles images et de la beauté de la nature 
Clique ici pour tout savoir sur la loi d'attraction  
Clique ici pour voir ma collection de cristaux
avatar
GooZ
Admin

Messages : 3927
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 56
Localisation : Dans la joie et le positif

Voir le profil de l'utilisateur http://www.goozweb.com/attraction/attraction.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Message par Mélusine le Mer 1 Oct - 9:10

Voui, mon bon môsieur, mais ce n'est pas celui-là que je cherchais, c'est le dernier paru - je crois - qui donne des conseils pour pouvoir agir dans le bon sens.
quant au décodage, je préfère celui de Martel, plus facile à aborder pour les débutants :


_________________
Il n'y a que deux façons de vivre sa vie. L'une est de croire que rien n'est un miracle. L'autre est de croire que TOUT est miracle. Albert Einsten.
avatar
Mélusine

Messages : 5293
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Message par Mélusine le Mer 1 Oct - 9:12

Merci, nous avons posté en même temps, justement je le cherchais sur le Net.
Pas si logique que ça puisque, avant lui, personne n'avait eu l'idée, ou le courage, de l'écrire.

_________________
Il n'y a que deux façons de vivre sa vie. L'une est de croire que rien n'est un miracle. L'autre est de croire que TOUT est miracle. Albert Einsten.
avatar
Mélusine

Messages : 5293
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attention aux antidépresseurs : un seul comprimé impacte votre cerveau à vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum