SIBERIE : un cratere géant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SIBERIE : un cratere géant...

Message par Mélusine le Jeu 17 Juil - 11:19


Une explosion ? Une météorite ? Les extraterrestres ? Les scientiques locaux étudient depuis mercredi un cratère de plus de 80 mètres découvert au nord de la Russie.
On connaît sa largeur, mais pas sa profondeur. Le cratère géant découvert dans la péninsule de Yamal est si étrange qu'une équipe de scientifique l'a rejoint en urgence mercredi pour étudier le phénomène, rapporte Russia Today.
Le cratère aurait été formé il y a deux ans, mais son origine reste un mystère. Des membres de l'Académie des sciences russe vont collecter des échantillons de terre, d'eau et d'air pour comprendre comment s'est formé cet étrange phénomène climatique.
Les théories se bousculent

Les spéculateurs n'ont pas attendu les conclusions officielles pour faire appel aux petits hommes verts, soupçonnant un décollage de soucoupe volante. La théorie de la météorite a été écartée par le Ministère des situations d'urgences local, rapporte Russia Today. Une autre hypothèse suppose une explosion causée par un mélange de sel et de gaz dans les profondeurs sibériennes. Une théorie renforcée par le fait que la terre en bordure du cratère en aurait été expulsée.

La proximité du précipice avec un gisement de gaz naturel penche également en faveur de la thèse de l'explosion, comme le précise le Guardian. Cité par la chaîne de télévision du ministère de la défense russe, l'auteur de la vidéo filmée à bord d'un hélicoptère explique que la terre sombre visible autour du cratère indique qu'elle a rencontré de hautes températures.

Selon un porte-parole du gouverneur, les trous béants ne seraient pas si rares à Yamal. "C'est arrivé l'année dernière, et il y a deux ans", a-t-il déclaré à l'agence Interfax, indiquant qu'une rivière souterraine pourrait avoir déplacé la terre.

source

La terre serait-elle creuse comme beaucoup l'affirment ? ou ne serait-ce qu'une partie superficielle qui tout à coup s'effondre  ?
avatar
Mélusine

Messages : 5165
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIBERIE : un cratere géant...

Message par GEORGE DORN le Sam 2 Aoû - 15:07

La terre en permanence congelée, appelée le permagel, sous la Mer sibérienne Est de l'Arctique pourrait éructer 50 milliards de tonnes de méthane à tout moment, les chercheurs ont dit dans une analyse publiée aujourd'hui (le 24 juillet) dans le journal Nature. On croit que plus d'un trillion de tonnes de méthane est piégé dans les sédiments marins glacials de l'Océan Arctique dans la forme de ce que l'on appelle des hydrates de méthane, un peu de cela dans l'eau peu profonde.

Comme la couverture de glace marine Arctique rétrécit et l'Océan Arctique chauffe, les sédiments congelés peuvent décongeler et libérer le méthane conservé, a dit le coauteur d'étude Peter Wadhams, un océanographe à l'université de Cambridge dans le Royaume-Uni. Les Plumes de gaz de méthane sont déjà montées chaque été dans la Mer sibérienne Est, Wadhams a dit.
"C'est une bombe à retardement économique on n'a pas réalisé cela à ce stade," a dit l'auteur d'étude d'avance Gail Whiteman d'université d'Erasmus à Rotterdam, Pays-Bas.
Puisque le méthane piège la chaleur atmosphérique 25 fois plus efficacement que le dioxyde de carbone, une libération de méthane Arctique soudaine aurait un effet catastrophique sur le climat global, les auteurs d'étude ont dit.

Le fait d'ajouter 50 milliards de tonnes de méthane à l'atmosphère accélérerait de 3.6 degrés Fahrenheit (de 2 centigrades) de ce siècle l'augmentation de température globale à 15 à 35 ans, les chercheurs ont dit. (Les négociateurs de climat espèrent limiter le rechauffement planétaire par 2 degrés, bien que le Comité Intergouvernemental sur le Changement climatique utilise une gamme qui monte à 4 degrés C (7.2 degrés F). )

Les prix globaux de changement climatique viendraient de l'augmentation de niveau marine, les événements météorologiques extrêmes, le dommage de récolte et la plus pauvre santé résultante, les chercheurs ont dit. La plupart du dommage financier est prédite pour frapper le plus dur dans les pays en développement en Afrique, Asie et Amérique du Sud.

"Grossièrement 80 pour cent des impacts supplémentaires se produiront dans les pays en développement. Les pays en développement sont plus vulnérables au changement climatique," a dit le coauteur d'étude Chris Hope, un économiste à l'université de Cambridge.

L'impact économique de la libération de méthane était le même si tout le gaz a été libéré dans un rot géant ou a dégouliné à travers 30 ans, l'étude trouvée. "Dans presque chaque cas, l'impact supplémentaire moyen est près de $60 trillions," a dit Hope.

source ; http://www.livescience.com/38406-arctic-melting-cost-trillions.html

Les conséquences du réchauffement climatique

À l’image du premier cratère, la question de la création de ces gouffres géants devrait vraisemblablement trouver une réponse du côté du réchauffement climatique. En grimpant, les températures provoquent la fonte du pergélisol (ou permafrost en anglais) qui libère du gaz, provoquant des explosions. Le permafrost désigne une partie du sol gelé, caractéristique des régions froides, comme la Sibérie. Si cette théorie est pour le moment plébiscitée, la communauté scientifique se refuse toutefois d’établir une conclusion ferme sans une étude plus approfondie.

Comme le souligne Slate.fr , la fonte de cette couche du sol est extrêmement préoccupante. En cause, le gaz libéré par le dégel, le méthane, qui possède un potentiel de réchauffement global 20 fois supérieur à celui du CO2. En somme, on assisterait à une sorte de cercle vicieux : le réchauffement climatique provoque le dégel du permafrost qui libère du méthane, qui lui-même participe au réchauffement l’atmosphère en explosant.
____________________________________________

Selon Anna Kurchatova, avec le Centre de Recherche Scientifique Sousarctique, le trou pourrait concerner le fait de fondre du permagel de la Sibérie, une conséquence de réchauffement global. La libération rapide de gaz auparavant piégé dans la glace, elle a dit, pourrait s'être combinée avec le sable sous la surface pour former une explosion souterraine.

Les Temps sibériens, a expliqué : On croit que la ponction frappante dans la terre est jusqu'à 80 mètres de large mais sa profondeur n'est pas encore estimée. Une équipe scientifique a été envoyée pour enquêter sur le trou et est due d'arriver à la scène mercredi. La cause de son aspect soudain dans Yamal – son nom signifie que la ‘fin du monde’ au nord lointain de la Sibérie – n'est pas encore connue, bien qu'une revendication scientifique consiste en ce que le réchauffement global peut être responsable.

Un rapport et un métrage accentué par Zvezda TV disent que la couleur sombre du cratère indique ‘quelques processus de température’, sans expliquer plus ce qu'ils peuvent signifier. D'autres disent que l'assombrissement autour du bord intérieur indique que sa formation a été accompagnée par le brûlage sévère brûlant les bords légèrement. Il y a l'accord que le sol autour du trou a été lancé du cratère.

L'expédition organisée par les autorités d'Yamal inclut deux experts du Centre pour l'Étude de l'Arctique et un de l'Institut Cryosphere de l'Académie russe de Sciences. Ils projettent de prendre des échantillons de sol, air et eau de la scène.





http://climatestate.com/2014/07/16/methane-explosion-investigated-as-cause-for-mysterious-siberia-sink-hole/

sur ces images on peut voir que la terre na pas seulement effondrait , autour du cratere il y a de la terre "nouveaument retournee" , comme si il y avait une explosion .
avatar
GEORGE DORN

Messages : 65
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 53
Localisation : bORDEAUX

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum