LES PUNAISES NE GÂCHERONT PAS VOS VACANCES ( à bon entedeur...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES PUNAISES NE GÂCHERONT PAS VOS VACANCES ( à bon entedeur...)

Message par Mélusine le Jeu 10 Juil - 17:12

Les vacances sont proches (ou déjà commencées), vous allez peut être partir, voyager, aller à l’hôtel, peut être irez-vous aux Etats-Unis ou au Canada. Si c'est le cas, je vous recommande de faire un geste tout simple avant de vous coucher dans un lit qui n'est pas le vôtre, inspectez la literie !

Pourquoi ? Parce que depuis une quinzaine d’années, les punaises de lit font leur retour un peu partout dans le monde, un parasite qui rend la vie insupportable aux Américains et aux Canadiens et qui nous touche maintenant largement en Europe et en France.

Ce n'est pas une rumeur, c'est officiel et les agences régionales de santé (ARS) des régions PACA et Languedoc Roussillon ont d'ailleurs récemment mis en ligne sur leurs sites internet des plaquettes d’information à destination du public, car le nombre de cas d’infestations par les punaises a augmenté cette année. Les vacanciers qui séjourneront dans le sud de la France doivent aujourd’hui être avertis du fléau qui s’abat sur le pays et ses régions touristiques afin de prendre leurs précautions.
Aristote en parlait déjà il y a plus de 2 000 ans

Les scientifiques estiment que la punaise de lit côtoie l’homme depuis probablement plus de 35 000 ans. A l’origine, la punaise vivait dans les cavernes avec les chauves-souris dont elle suçait le sang pour se nourrir. Quand les hommes, à l’ère glaciaire, sont venus s’installer et vivre dans les grottes avec elles, les punaises ont trouvé une nouvelle source de nourriture. Lorsque les hommes quittèrent les cavernes, les punaises les suivirent et se répandirent avec eux sur la surface de la terre. Les Grecs la nommèrent coris (qui signifie piquer), Aristote y consacra quelques écrits, et les légions romaines qui combattirent et se chargèrent de l’essaimer dans toute l’Europe, l’appelèrent Cimex lectularius (punaise de lit).
De proche en proche jusque chez vous

Dans les années 40, un insecticide synthétique, le DDT, a presque réussi à éradiquer la punaise de lit en Occident. Mais le DDT était aussi un poison pour l'homme et son interdiction, combinée à la grande mobilité internationale de ces 30 dernières années, a permis un retour en force des punaises de lit.

Elles se propagent discrètement des vêtements d'un enfant à un autre à la garderie, dans les casiers scolaires, sur les sièges d'autobus, dans le métro, dans les taxis, elles assiègent parfois même des civières ou des ambulances ! On en trouve dans des immeubles entiers aujourd’hui. Elles hantent discrètement certains hôtels, motels et lieux de travail. Et bien sûr, elles voyagent avec vous dans votre valise, dans votre sac ou dans la doublure de votre manteau.
« En 1995, je recevais un appel par jour pour des punaises de lit. Aujourd'hui, c'est autour de 50. »

C’est le constat que fait Harold Leavey qui travaille à Montréal pour l’entreprise d’extermination Maheu. Selon lui, le nombre de cas a augmenté de 500% par an ces dernières années. Des villes comme New York sont infestées de punaises de lit et le nombre d’entreprises spécialisées dans l'éradication des « bed bugs » y a été multiplié par 10 en 3 ans.

L’infestation devient aujourd’hui massive avec les échanges internationaux. Les punaises de lit pullulent en Australie et à Singapour où une augmentation de 20% des demandes de traitement a été constatée en un an. Elles envahissent aussi l’Europe et la France en particulier. « Aujourd'hui, le fléau est mondial », souligne Pascal Delaunay, entomologiste au service de parasitologie du CHU de Nice.
Un ennemi presque invisible s'installe chez vous

Vous trouverez partout des descriptions des punaises de lit, photos, morsures, tout est accessible. Mais gardez bien à l’esprit que ce petit animal pas plus gros qu’une tête d’épingle se glisse partout, s’installe derrière les plinthes, dans les meubles, dans les tuyauteries, les gaines électriques, dans le linge et, surtout, le moins loin possible de son garde-manger : VOUS !

La punaise de lit se reproduit à la vitesse de l’éclair et si vous rapportez une seule femelle chez vous, sachez qu’elle peut pondre jusqu’à 5 œufs par jour. À partir de là, c’est une colonie que vous aurez sous peu dans votre maison.
Personne n’ose en parler, et surtout pas les hôteliers

C’est vrai qu’on n’ose pas avouer à ses voisins qu’on est infesté de punaises de lit. C’est un peu comme les poux. C’est la honte d’en avoir ! Bien souvent, les gens associent ces parasites avec des problèmes d’hygiène. Si on a des punaises chez soi c’est qu’on est sale. Mais il n’en est rien !

Il y a des punaises de lit partout, même dans les hôtels 4 étoiles. À l’Hôtel Marriott de Singapour, le personnel a été formé à la détection de ces parasites. Les hôteliers connaissent bien le problème, et ils traitent leur établissement avec des produits chimiques sans en dire un mot à la clientèle pour éviter l’infamie.

Ces traitements peuvent éradiquer temporairement les punaises, mais leurs conséquences sur notre environnement et nos organismes ne sont pas à prendre à la légère. Vous ne croiserez peut-être pas de punaises de lit pendant votre séjour à l’hôtel ou en chambre d’hôte, en camping ou en auberge de jeunesse, mais ne vous étonnez pas parfois de souffrir d’irritation des yeux, d’allergies incompréhensibles ou de réactions dermatologiques dans certains lieux d’hébergement. Vous comprenez pourquoi maintenant?
Les insecticides chimiques, un poison... pour vous

Avant d’entamer un traitement à base d’insecticide chimique, gardez à l’esprit que leur efficacité est variable. Leurs effets sur l’environnement sont désastreux et leur odeur est telle qu’il vous faudra, outre quitter votre logement pendant la durée du traitement, aérer votre habitation pendant plusieurs jours, voire semaines. Ces produits ont des effets nocifs sur la santé et notamment sur les voies respiratoires, ils peuvent provoquer des allergies et sont cancérigènes. Enfin, et pour couronner le tout, ces insecticides sont efficaces sur les colonies, mais pas sur les œufs. Autant dire que cela ne sert à rien.
Le b.a.-ba du chasseur de punaises

Quand vous voyagez, inspectez votre lit, les coutures du matelas et vos draps avant de vous installer. Les punaises de lit laissent des traces de déjection et des traces de sang facilement repérables. Lavez vos vêtements, votre sac à dos ou votre valise si vous avez un doute.

Les punaises n’aiment ni les hautes températures, ni les basses. Congelez des vêtements ou des draps qui vous semblent suspects ou lavez-les à plus de 60° et utilisez un nettoyeur vapeur sur les gros objets (fauteuils, matelas).

La punaise de lit ne peut pas grimper facilement sur le métal ou les surfaces polies, encore moins voler ou sauter, de sorte que le traitement des pieds de lit permettra de la tenir à distance. Enrobez les pieds du lit avec du papier adhésif double face pour tapis ou de la vaseline. Vous pouvez également placer les pieds du lit dans des pots de verre ou des boîtes de métal.

Si vous êtes dans un endroit infesté, prévenez le propriétaire et les voisins. Les punaises de lit peuvent traverser des murs un peu anciens sans trop de mal. En peu de temps, c’est tout un immeuble ou tout un hôtel qui peut être envahi.

Attention à tous les meubles de récupération. Ils peuvent transporter des parasites avec eux. Inspectez-les consciencieusement avant de les emporter chez vous.
Les huiles essentielles pour protéger le corps

Les insectes sont très sensibles aux odeurs, les huiles essentielles seront donc très performantes pour repousser les punaises de lit. Certaines agissent sur le système nerveux et peuvent tuer les insectes.

Les huiles essentielles seront employées en 3 différentes utilisations :

En spray répulsif pour les vêtements, les draps et la literie.
En application pour le corps pour calmer les piqûres et repousser les attaques des punaises.
En diffusion dans l’atmosphère pour affaiblir leur système neurologique.

Spray répulsif
En voyage, on peut se fabriquer un mélange d’huiles essentielles, additionnées d’eau de source ou d’eau distillée. Ce mélange sera pulvérisé autour du lit où vous devez dormir et, avant votre départ, dans vos sacs et valises.
Je vous propose la recette du mélange utilisé par Ellen Whitehurst, spécialiste des traitements alternatifs aux Etats-Unis, lorsqu’elle voyage.
10 gouttes de lavande (Lavandula latifolia)
6 gouttes de citronnelle (Cymbopogon winterianus)
6 gouttes d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia)
10 gouttes de thym (Thymus Vulgaris)
Pour le corps
Pour une application sur le corps qui permet de se protéger des piqûres, la même recette peut être utilisée, additionnée cette fois d’un demi verre à moutarde d’huile (amande douce, jojoba, pépin de raisin).
En diffuseur

3 gouttes HE lavande (Lavandula latifolia)
3 gouttes HE menthe (Mentha piperita)
6 gouttes HE citronnelle (Cymbopogon winterianus).
Fermer les fenêtres et diffuser pendant 10 mn maximum. Vous pouvez procéder à 2 ou 3 diffusions quotidiennes.

L’huile de neem pour traiter la maison

L’huile de neem (ou de margousier /Azadirachta indica) est un autre répulsif et pesticide, produit par les graines et les feuilles de l’arbre à neem. Bien qu’elle ne soit pas toxique pour les animaux à sang chaud, elle permet de lutter contre plus de 400 espèces d’insectes ravageurs, dont certains sont même résistants aux pesticides chimiques.

Un de ses principes actifs a des propriétés ovicides et larvicides, qui lui permettent d’interférer sur la ponte des femelles, ainsi que sur la mue et la croissance des larves. Même si son action sur les punaises de lit n’est pas garantie à 100%, elle peut parfaitement entrer dans la confection d’un répulsif efficace. Attention cependant, l'huile de neem tache les tissus. On la réservera donc au traitement des planchers, murs et meubles. Pour le lit et les tissus on préfèrera la teinture-mère.

Pour les planchers et les bas des murs

2 c. à soupe d'huile de neem
1 ml (ou 25 goutes) clou de girofle (Eugenia caryophyllus)
½ ml menthe poivrée (Mentha x piperita)
1 ml thuya occidental (Thuya occidentalis)
1 ml citronnelle (Cymbopogon winterianus) ou eucalyptus citronné
4 tasses d'eau

Mélanger le tout dans un récipient à vaporiser et bien agiter.
Vaporiser le mélange sur les planchers, les murs, les meubles et les objets (pas électroniques).

Pour le lit et les tissus

2 c. à soupe Teinture mère de margousier ou alcool à friction 70 %
1 ml (ou 25 goutes) clou de girofle (Eugenia caryophyllus)
½ ml menthe poivrée (Mentha x piperita)
1 ml thuya occidental (Thuya occidentalis)
1 ml citronnelle (Cymbopogon winterianus) ou eucalyptus citronné
4 tasses d’eau

La terre de diatomée, une barrière de barbelés

Cette poudre non toxique et blanche comme du talc, appelée aussi diatomite, est constituée de restes fossilisés d’algues microscopiques dont les squelettes fossilisés et très durs peuvent avoir la forme de micro rasoirs, non dangereux pour l’homme, mais redoutables et même mortelles pour les punaises de lit. Les particules de la terre de diatomée sont abrasives et blessent le corps des parasites, provoquant la perte de leur fluide corporel et entraînant leur mort.

Cet insecticide naturel agit de manière « physique et mécanique » sur les punaises de lit, ce qui les empêche de développer une résistance face aux particules de diatomite, contrairement à de nombreux produits chimiques. La terre de diatomée sera répandue autour du lit en très petite quantité, on peut aussi en mettre dans des couvercles de bocaux dans lesquels seront posés les pieds du lit que l’on souhaite protéger des attaques. Le ruban adhésif double face sur lequel on applique de la diatomite sera aussi une excellente barrière contre les parasites.

Prenez garde cependant. Évitez de respirer la terre de diatomée et manipulez-la avec des gants. N’en mettez pas trop, cela aurait alors seulement un effet répulsif sur les punaises et vous ne les tueriez pas.
Le pyrèthre : du chrysanthème
pour l'enterrement des punaises

Le terme "pyrèthre" désigne la poudre extraite des fleurs séchées du chrysanthème de Dalmatie tandis que le terme "pyréthrines" désigne les six composés actifs contenus dans cette poudre. Les pyréthrines de la plante attaquent le système nerveux de tous les insectes et, chez les moustiques, elles inhibent les femelles en les empêchant de piquer. Vous en saupoudrerez le lit et tous les endroits susceptibles de servir de nid aux punaises.

Attention, il ne faut pas confondre les pyréthrines avec les pyrèthrinoïdes qui sont des produits de synthèse (perméthrine, phénothrine, dépalléthrine, esdépalléthrine). Les pyrèthrinoïdes sont à déconseiller - d'autant qu'ils ne sont plus efficaces - car ils présenteraient une certaine toxicité pour les enfants et les animaux domestiques.

Vous pouvez maintenant partir l’esprit tranquille, ayez l’œil aiguisé et emportez dans votre valise de quoi parer au pire.

Passez de bonnes vacances et portez-vous mieux
!

(source : la lettre d'Alternative-Santé )
avatar
Mélusine

Messages : 5156
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PUNAISES NE GÂCHERONT PAS VOS VACANCES ( à bon entedeur...)

Message par kty le Jeu 10 Juil - 18:29

Oh, punaise !!!  lol! lol! lol!  Merci !!!
avatar
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PUNAISES NE GÂCHERONT PAS VOS VACANCES ( à bon entedeur...)

Message par chaton le Sam 12 Juil - 8:04

On retrouve la terre de diatomée, comme pour les puces.
Très intéressant car on a aussi la solution, et qui plus est la plus naturelle.
Bon, en préventif, peut-être serait-il bon d'avoir les HE à la maison...
avatar
chaton

Messages : 2655
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PUNAISES NE GÂCHERONT PAS VOS VACANCES ( à bon entedeur...)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum