La Terre est-elle creuse ?

Aller en bas

La Terre est-elle creuse ?

Message par chaton le Mar 4 Fév - 17:16

LES MONDES CREUX
Hans W. Lintz & Anton Parks

Pour certaines personnes, les mythes les plus saugrenus ont la vie dure. Tel est le cas de celui de la Terre Creuse. Vous avez, sans doute, déjà entendu parler de cette histoire vieille comme le monde comme quoi la Terre serait creuse, qu'elle aurait un soleil intérieur qui éclaire un royaume souterrain dans lequel vivrait un peuple hautement civilisé. Pour toute personne n'ayant jamais eu l'occasion d'avoir en main l'historique de ce mythe, cette histoire lui paraîtra totalement ridicule et sans fondement. Le thème de la Terre Creuse est d'une grande importance et de ce fait, il nous a semblé bon de consacrer un dossier sur le sujet afin de vous donner la possibilité de juger par vous-même !…

Nous tenons à préciser aux lecteurs que les clichés provenant des agences spatiales américaines et européennes que nous allons utiliser ne constituent pas des preuves irréfutables de l’existence de la Terre Creuse. En effet‚ nous pourrions très bien nous poser la question de savoir parmi toutes ces images lesquelles n’ont pas été retouchées et pourquoi sont-elles disponibles dans des magazines ou sur le Net ?... Nous vous demandons donc de rester vigilant‚ même si‚ pour notre part‚ la Terre Creuse est une réalité qui finira bien un jour par se confirmer.

De nombreuses traditions du monde évoquent un lieu souterrain, habitacle caché des "dieux", où ces derniers vivent en secret, loin du regard des Hommes. Dans la littérature sumérienne, l'Abzu représente le monde souterrain de la planète Terre où toutes les eaux se rejoignent pour former une nappe d'eau souterraine. L'Abzu est l'abysse ou l'abîme du monde. La décomposition de ce terme en AB (trou et ouverture) ; ZU (connaissance, sagesse, savoir) nous donne "le trou de la connaissance ou du savoir". Dans la mythologie sumérienne, l'Abzu est la demeure du "dieu" Enki-Ea, le sage serpent de la création, assimilé à la divinité de la sagesse et au père de l'humanité. C'est en cet endroit qu'il est dit qu'Enki-Ea créa l'humanité avec plusieurs sages-femmes. Toutes ces informations inscrites sur les tablettes d'argile du pays de Kalam (Sumer) sont confirmées, entre autre, par les deux traditions amérindiennes suivantes :

"Nous avons été créés quelque part dans le monde souterrain par le Grand Esprit, le Créateur. Il nous a d'abord créé un, puis deux, puis trois. Nous avons été créés égaux, en unité, vivant de manière spirituelle, là où la vie est éternelle. Nous étions heureux et en paix avec nos semblables".

Tradition des Indiens hopi de l'Arizona, racontée par Dan Katchongva, du Sun Clan - © Hopi Information Network

"Pour les Indiens Nahua, les Maîtres de la Terre habitent le Tlalocan, le royaume qui soutient la Terre. Le Tlalocan est une immense grotte dotée de montagnes, de fleuves et de lacs. Au cœur du Tlalocan se dresse le Xochinkuàuit, l'arbre fleuri. Les Nahua précisent qu'une partie orientale du Tlalocan, porte le nom d'Apan.
C'est à cet endroit que viennent toutes les eaux du monde. Ce lieu abonde de champs et de jardins. C'est également à Apan que se trouve la Déesse Mère "qui est à la fois l'embryon et l'être multiple de l'ensemble des sages-femmes". Pour les Nahua, le Tlalocan est également l'espace rempli d'eau sous la Terre, nommé "le royaume à la lumière dorée" où la musique résonne sans cesse…".

Ancienne tradition aztèque, "Les Paradis de Brume". Alfredo Lopez-Austin / LES PARADIS DE BRUME - Mythes et pensée religieuse des anciens mexicains, Maisonneuve & Larose, 1997



La première personne à avoir écrit une œuvre complète sur le concept de la Terre Creuse est l'astronome et mathématicien anglais, Edmond Halley (1656-1749). Il fut également le premier homme à avoir essayé d'expliquer les aurores polaires en précisant qu'elles étaient le reflet de la lumière qui éclaire le Monde Souterrain. Tous ses travaux ont été publiés dans "The Philosophical Transactions of the Royal Society of London" et ne furent guère appréciés par les scientifiques de l'époque. Ses travaux ne firent pas grand bruit et aujourd'hui encore, on se souvient davantage de Halley comme l'astronome qui découvrit la comète qui porte son nom, que du philosophe qui a écrit sur les variations magnétiques des pôles, la Terre Creuse et les aurores polaires.

Le 10 avril 1818, l'ancien capitaine de l'infanterie américaine, John Cleves Symmes, envoie un gros paquet de la poste de Saint-Louis, Missouri. Par cet envoi, il souhaite alerter le monde entier; les hommes politiques et l'opinion publique, de sa conviction profonde que "la Terre est creuse, qu'elle est formée de plusieurs sphères concentriques et qu'elle est habitable en son centre". Sans doute, inspiré des travaux de Sir Edmond Halley, Symmes, déclara dans sa lettre qu'il intitula "TO ALL THE WORLD - Light gives light to light discover ad infinitum", qu'il passerait sa vie entière à prouver cette réalité et qu'il souhaitait, avec l'aide financière de quiconque, entreprendre une expédition dans le centre de la Terre. Par sécurité, il ajouta à sa lettre un certificat médical pour confirmer la pleine possession de ses facultés mentales. Comme on s'en doute, ses déclarations firent l'objet de railleries. Pourtant avec beaucoup d'obstination, Symmes intéressa le sénateur Richard M. Johnson qui déposa devant le Congrès, le 28 janvier 1823, une demande officielle de financement pour le lancement d'une expédition. Mais l'affaire traîna pendant de nombreuses années et fut sans cesse repoussée.



En 1826, toutes les notes et articles de Symmes furent publiés dans un livre intitulé : "Symmes’ Theory of concentric Spheres". Épuisé par un combat sans lendemain, Symmes décéda le 29 mai 1829, hanté par sa conviction d'une Terre Creuse avec une ouverture à l’extrémité de chaque pôle… Toutefois, la théorie de Symmes ne disparut pas avec lui et l’un de ses adeptes, Joseph Reynolds, prit la succession de cette folle entreprise. Il réussit à approcher le secrétaire de l’US Navy, Samuel Lewis Southard, qui trouva le moyen de convaincre le Président John Quincy Adams. Une expédition pour le pôle sud prit la mer le 29 octobre 1829 du port de New York.

Malheureusement, elle fut un véritable désastre. Très peu d’informations nous sont parvenues, sauf qu’aucune ouverture n’a été découverte au pôle sud et que les hommes furent sauvés de justesse d'une mort certaine due au froid et à la faim. Ce fut un coup dur à la théorie de Symmes et celle de la Terre Creuse…

Source
avatar
chaton

Messages : 2661
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Terre est-elle creuse ?

Message par chaton le Mar 4 Fév - 17:21

Pourtant, cette même année de 1829, le 3 avril, deux hommes, Jens et son fils Olaf Jansen, quittent Stockholm pour aller pêcher. Ils prirent la direction du nord, longèrent les côtes des îles de Gotland et d’Oeland et continuèrent en passant par le détroit qui sépare la Suède et le Danemark. Les étapes se succédèrent, Kristiansand sur les côtes de la Norvège, les îles Lofoten, Hammerfest et finalement, le 23 juin, Wijade Bay où ils s'arrêtèrent quelques jours pour pêcher parmi les icebergs.

Ensuite, ils reprirent le voyage en direction des côtes de Franz Joseph qu'ils longèrent durant plusieurs jours. Alors, survint un vent glacé favorable qui les dirigea plus à l'Ouest. Après 24 heures de navigation, alors qu'ils envisageaient de rebrousser chemin, ils furent face à l'incroyable : une terre verdoyante, le vent ne soufflait plus et l'air était tempéré et calme. Ils pêchèrent sur place quelques jours et prirent la décision de continuer leur chemin sans savoir qu'ils iraient de surprises en surprises. En poursuivant leur route, les deux voyageurs se rendirent compte qu'ils voyageaient dans une eau calme, sans iceberg… Plus loin, ils rencontrèrent une inquiétante brume accompagnée d'une eau fortement agitée qui fit tanguer le bateau trois heures durant. Ensuite, quand le temps redevint plus clément, ils remarquèrent qu'ils avaient perdu un tiers des provisions ainsi que leur eau potable. Pendant qu'ils vérifiaient l'état avant du petit bateau, devant eux, à l'horizon apparut, un deuxième soleil. Son emplacement les surprit beaucoup et ils pensèrent à un mirage qui allait se dissiper d'ici peu. A leur stupéfaction, il n'en fut rien et au contraire, plus ils avançaient au fil des jours, plus le soleil montait à l'horizon.

Il se révéla d'un aspect rouge et cuivré avec, par moment, des nuances pâles et brumeuses. Par la suite, les deux pêcheurs baptisèrent cet astre "le Dieu Brumeux" (the smoking God). Olaf et Jens pensaient depuis longtemps avoir dépassé le Pôle Nord, mais leur boussole continuait à pointer droit devant.
Alors qu'ils continuaient à avancer, Olaf mit sa main dans l'eau et fut surpris de constater que c'était de l'eau douce. Très croyant aux Dieux de ses ancêtres, et sans doute pour expliquer ce qu'il ne comprenait pas, il pensa tout de suite à un don d'Odin et de Thor. Le temps et les jours passaient et inexorablement l'étrange soleil montait de plus en plus haut dans le ciel alors que le second soleil (le vrai) se retirait derrière eux au sud-est. C'est aux alentours du début du mois d'août que "le Dieu Brumeux" fut définitivement à son zénith, aux yeux des deux voyageurs. Peu de temps après, ils accostèrent sur une terre verdoyante pleine d'arbres et de végétation. Jens remercia Odin.

Ils explorèrent les lieux quelques jours et trouvèrent des arbres de très grande taille, des rivières, des lacs. C'est dans cette ambiance subtropicale et démesurée qu'Olaf se souvint d’avoir calculé avec son père que lorsqu'ils mirent pied sur cette terre inconnue, cela faisait pratiquement cinq mois qu'ils avaient quitté Stockholm.

Mais leur exploration fut interrompue par l'arrivée d'une étrange embarcation occupée par des hommes de grande taille qui les invitèrent à les suivre. Ensuite, ils arrivèrent dans une cité du nom de Jehu où nos deux voyageurs furent cordialement invités à résider. Olaf précisa que l'activité première de ces "géants" était l'agriculture. Leurs très belles constructions (temples et habitations), étaient ornées d’or. La végétation était luxuriante et abondante et des fruits de tous genres poussaient un peu partout en parfumant l'atmosphère d'une odeur délicate. Tout était à la taille des habitants et les grains de raisin étaient aussi gros q'une pomme. Olaf et son père vécurent une année entière à Jehu. Aidés des gens chez qui ils logeaient et qui étaient d'une extrême bonté, ils apprirent la langue des hommes du dessous qui, selon Olaf, ressemble beaucoup au sanskrit. Ensuite, ils eurent la possibilité de quitter Jehu et de se rendre à la cité d'Eden pour rencontrer le Haut Souverain du Monde Souterrain. Ils se rendirent donc à Eden, transportés dans un appareil très rapide et silencieux encastré sur un monorail. Le voyage fut rapide et confortable.

La citée d'Eden, selon les dires d'Olaf, était localisée dans une magnifique vallée qui surplombait tout le pays. La citée était entourée d'un gigantesque jardin dans lequel quatre rivières prenaient leur source dans une fontaine artésienne. Toujours selon Olaf, les quatre rivières portaient les noms suivants : l'Euphrates, le Pison, Le Gihon et l'Hiddekel. Olaf précisa également que les habitants du Monde Souterrain nommaient cet endroit "le nombril du monde".

Jens, Olaf et le Haut Souverain d'Eden. Dessin de J.A. Williams pour l'édition de 1908.
Ils eurent donc le privilège de discuter avec le Haut Souverain dans son palais. Les deux étrangers lui demandèrent l'autorisation de visiter les alentours et d'envisager ensuite leur retour à la surface, ce qui leur fut accordé. C'est ainsi que Jens et son fils Olaf parcoururent de nombreuses contrées (où ils firent la rencontre d'un éléphant de très grande taille) et cités comme Nigi, Delft, Hectea…

Ces visites leur apprirent davantage de choses sur les habitants du dessous comme le fait qu'ils vivaient entre 600 et 800 ans, que leurs cités étaient pourvues de palais entièrement dédiés à la musique, où des cœurs d'au moins 250 personnes créaient de sublimes symphonies. Leurs principales vocations étaient l'agriculture, mais aussi l'horticulture et l'architecture. Notons également le fait que les intra-terrestres pouvaient communiquer entre eux par "les airs" (transmission de pensée), chose que n'arriva pas à s'expliquer Olaf. Le temps arriva où les deux voyageurs voulurent regagner le monde du dessus, Jens avait tout de même laissé sa femme en haut et cela faisait pratiquement deux ans et demi qu'ils avaient quitté Stockholm. Les deux voyageurs récupérèrent leur embarcation, la remplirent de provisions et firent leurs adieux à leurs amis en leur promettant de revenir d'ici un an ou deux.

Alors qu'ils s'apprêtaient à faire le voyage inverse, le père d'Olaf fit la remarque qu'a cette époque de l'année il devait faire nuit dans le Nord et qu'il serait préférable de ressortir par le pôle sud. Ils optèrent donc pour cette solution en prenant le même fleuve par lequel ils étaient arrivés à l'époque. Toujours d'après Olaf, c'est vers le mois de novembre ou décembre 1831 qu'ils quittèrent la douce chaleur du "Dieu Brumeux". Peu après, ils commencèrent à apercevoir le soleil à l'extrémité de l'ouverture du pôle sud. Comme pour l'aller, ils essuyèrent une sorte de petite tempête qu'ils ne purent expliquer que par la confrontation de l'air chaud du Monde du dessous et l'air polaire. Pendant deux semaines ils naviguèrent parmi les icebergs. Alors qu'ils pensaient avoir affronté le plus difficile, leur bateau rencontra un iceberg et vola en éclat. Olaf, à demi inconscient fut projeté sur la glace. Lorsqu'il se réveilla, avec absolument aucune notion du temps qui s'était écoulé depuis l'accident, il chercha désespérément une trace de son père et du bateau. Il fit le tour de l'iceberg et scruta l'océan, en vain.

Désespéré, il fit les cent pas, effrayé à l'idée de mourir frigorifié, sans eau et aucune nourriture. Les heures passèrent… et finalement, comme par un coup heureux du destin, un bateau de pêche écossais, le Arlington, repéra les mouvements d'Olaf sur la glace. Lorsque l'heureux rescapé raconta brièvement son histoire, le commandant le fit enfermer sous la surveillance du médecin de bord.

De retour à Stockholm plusieurs mois après, Olaf apprit que sa mère avait rendu l'âme un an auparavant. Il se confia alors à son unique parent vivant pour le persuader de financer une expédition afin de retourner en bas. Son oncle Gustaf Osterlind fit semblant de s'intéresser et s'arrangea pour faire signer une pétition pour enfermer son neveu. Olaf fut interné pendant 28 longues années !!… A sa sortie, en octobre 1862, alors que son oncle était décédé depuis longtemps, Olaf se retrouva seul et sans ami. Il travailla comme pêcheur pendant les 27 années suivantes, en prenant bien soin de ne parler de son histoire à personne. Finalement, en 1889, Olaf, âgé de près de soixante-dix ans, vendit son bateau et quitta le pays pour se rendre en Amérique du Nord. Il vécut 12 ans en Illinois avant de déménager à Los Angeles, le 4 mars 1901.

Là, il fit la connaissance de son voisin Willis George Emerson, un nouvelliste et sa femme. Ils devinrent de bons amis et, petit à petit, Olaf prit le risque de lui raconter son incroyable odyssée en lui montrant ses notes et ses cartes. Ce qui surprit beaucoup Emerson, hormis l'histoire en elle-même, ce fut son désir intense de lui faire partager sa conviction en indiquant sans cesse que tout le monde devait absolument connaître la vérité. La simplicité et sincérité d'Olaf poussa Emerson à transmettre à son éditeur Forbes & Compagny, sans trop y croire, le texte intégral de Jansen qui fut imprimé sous le nom de "The Smoky God; or, a Voyage to the Inner World".

Le livre fut publié durant l'été 1908, et ironie du sort, Olaf Jansen décéda quelques semaines auparavant. Il ne connut pas les violentes critiques que subit son livre. Mais, malgré tout, Olaf entra dans l'histoire de la Terre Creuse, par la grande porte. "The Smoky God", suscita un vif intérêt auprès de personnes qui se spécialisèrent dans des recherches poussées sur le sujet. De même, par la suite, les récits de nombreux explorateurs confirmeront certaines descriptions faites par Olaf. En 1966, un article, publié dans le Fate Magazine, démolira le récit d'Olaf en précisant tout de même qu'à l'époque de la publication de "The Smoky God", le gouvernement américain se procura deux exemplaires du livre.

Source
avatar
chaton

Messages : 2661
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Terre est-elle creuse ?

Message par kty le Mar 4 Fév - 17:30

Waouh, quelle histoire !!! je n'en avait jamais entendu parler.
avatar
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Terre est-elle creuse ?

Message par chaton le Mar 4 Fév - 17:45

Il y a une suite mais j'attends un peu. C'est quand même du copyright alors j'espère que ça va aller...
avatar
chaton

Messages : 2661
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Terre est-elle creuse ?

Message par kty le Mar 4 Fév - 17:48

Oui, que tu ne sois pas embêté  Embarassed 
avatar
kty

Messages : 2880
Date d'inscription : 19/04/2013
Localisation : bouches du rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Terre est-elle creuse ?

Message par Mélusine le Mar 4 Fév - 17:56

Tu devrais au moins mettre la source ! même si c'est toi qui en fais la copie.
avatar
Mélusine

Messages : 5269
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Terre est-elle creuse ?

Message par chaton le Mar 4 Fév - 18:01

J'ai mis la source Mélusine.

Si nous avions un message, je l'enlèverais bien entendu.
avatar
chaton

Messages : 2661
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Terre est-elle creuse ?

Message par Mélusine le Mar 4 Fév - 18:04

Bon, pour répondre à la question, d'après ce que j'ai appris par mes lectures et par les conférences écoutées la terre ne serait pas creuse mais remplie d'un magma bouillonnant, qui s'échappe par les volcans terrestres et sous-marins, ce qui confirmerait ces documents sur ces immenses cristaux, dans l'atmosphère desquels il est impossible à un homme de rester, tant la température est élevée, plus de quelques minutes et encore revêtu d'un habit fait exprès.

Beaucoup trop d'investigations sérieuses ont été faites qui confirment cela.

(Oui Chaton je viens de le voir)
avatar
Mélusine

Messages : 5269
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Terre est-elle creuse ?

Message par Mélusine le Jeu 8 Mar - 18:38

Je reviens sur ce sujet parce qu'il me passionne et que je me pose toujours plein de questions auxquelles j'ai bien peu souvent de réponses.
j'ai trouvé ceci récemment :


L'intérieur de la Terre dévoile un nouveau secret aux scientifiques !

Une nouvelle couche de roches inconnue jusqu'ici vient d'être découverte dans le manteau terrestre. Elle a la particularité d'être incroyablement rigide. D'après les chercheurs, cette caractéristique pourrait expliquer des phénomènes géologiques encore mystérieux.

"Nous en savons beaucoup plus sur la surface de Mars que sur l'intérieur de la Terre," explique Lowell Miyagi de l'université de l'Utah.

Lui et son équipe viennent en effet de découvrir ce qu'ils pensent être une couche de roches encore inconnue à l'intérieur de notre planète. Située à quelque 1.500 kilomètres sous la surface de la Terre, il s'agirait d'une strate de ce que l'on nomme le manteau. Mais à la différence d'autres couches, celle-ci ne se caractérise pas par sa teneur en certains minéraux. Plutôt par son incroyable rigidité puisqu'elle présente une viscosité dynamique de 1.000 milliards de pascals-secondes ! À titre de comparaison, l'eau se situe à 0,001 et le beurre de cacahuète à 200, ont expliqué les chercheurs dans un communiqué.

La présence d'une couche aussi rigide à cette profondeur pourrait faire la lumière sur certains phénomènes géologiques encore mystérieux. Une rigidité qui bloque la plongée des plaques Rappelons tout d'abord que notre planète est composée de 3 couches principales, de l'extérieur vers l'intérieur : la croûte terrestre, le manteau et le noyau, qui contiendrait lui-même une "graine" découverte récemment. La croûte est divisée en plaques tectoniques qui "flottent" sur le manteau. Là où elles se rencontrent, la plus dense des deux passe sous l'autre : c'est le phénomène de subduction.

Les scientifiques ont observé depuis longtemps que lorsque les plaques tectoniques plongent dans le manteau, elles semblent toutes bloquer leur descente à une même profondeur : 1.500 kilomètres. Or, il s'agirait justement de la limite supérieure de la nouvelle couche découverte par Lowell Miyagi et son équipe.

D'après eux, elle pourrait ainsi être la cause de cette observation qui laisse encore les géologues perplexes. "Cette augmentation de la viscosité est susceptible de causer le blocage des plaques subsidentes - au moins temporairement - à environ 1.500 kilomètres de profondeur," a expliqué Lowell Miyagi. Une couche profonde pour expliquer des observations en surface Les chercheurs rappellent que le mouvement des plaques est justement entraîné par la subduction : la partie plongeante tire le reste de la plaque.

"Tout ce qui affecte la façon dont une plaque subducte va, à tous les échelons, affecter les tremblements de terre et le volcanisme", a donc affirmé Lowell Miyagi. Les scientifiques s'interrogent par exemple sur la source des tremblements de terre profonds. La plupart ont lieu dans la croûte ou très proche de la surface. Mais certains sont situés plus bas dans le manteau. Ceci pourrait être, encore une fois, dû à la présence de cette nouvelle couche super-rigide. En bloquant la plongée des plaques, elle pourrait entraîner leur rupture et donc ces mystérieux tremblements de terre profonds. Les différences de composition des magmas sont elles aussi, encore peu comprises.

On distingue deux types de volcans océaniques à partir de cette composition : ceux des dorsales et ceux des points chauds comme l'île d'Hawaï. Les premiers expulsent un magma composé de roches jeunes et bien mélangées alors que pour les secondes, il s'agit de roches anciennes et peu mélangées. La nouvelle couche du manteau pourrait donc être à l'origine de ces différences. Comprendre l'intérieur de la Terre en laboratoire Lowell Miyagi l'a rappelé, on ne sait au final que peu de choses sur l'intérieur de notre planète.

Il faut bien comprendre que les conditions y sont extrêmes : à 1.500 kilomètres de profondeur, la température moyenne est de 2.150°C et la pression équivalente à 640.000 fois celle de l'atmosphère en surface ! Impossible donc d'envisager d'aller y faire des mesures directes. Au lieu de ça, les chercheurs simulent ces conditions en laboratoire pour voir comment elles influencent les roches et les minéraux. L'équipe a travaillé ainsi : en pressant fortement un échantillon de cristal du manteau du diamètre d'un cheveu entre deux diamants. Jusqu'à atteindre les conditions présentes à 1.500 km de profondeur.

En observant le changement de viscosité des cristaux, ils en ont déduit que le manteau devait être plus rigide à cette profondeur. Mais notre planète n'a sans doute pas encore livré tous ses secrets. Les scientifiques de l'université de l'Utah pensent que l'on sous-estime encore la chaleur dégagée par le noyau terrestre. Une partie du manteau s'avérant être très rigide, il est possible que les roches s'y mélangent mal. La chaleur réelle dégagée par le noyau ne s'échapperait donc pas totalement jusqu'en surface.

la suite ici

_________________
Il n'y a que deux façons de vivre sa vie. L'une est de croire que rien n'est un miracle. L'autre est de croire que TOUT est miracle. Albert Einsten.
avatar
Mélusine

Messages : 5269
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Terre est-elle creuse ?

Message par Mélusine le Jeu 8 Mar - 18:42

Et ceci :

Pour certaines personnes, les mythes les plus saugrenus ont la vie dure. Tel est le cas de celui de la Terre Creuse. Vous avez, sans doute, déjà entendu parler de cette histoire vieille comme le monde comme quoi la Terre serait creuse, qu'elle aurait un soleil intérieur qui éclaire un royaume souterrain dans lequel vivrait un peuple hautement civilisé. Pour toute personne n'ayant jamais eu l'occasion d'avoir en main l'historique de ce mythe, cette histoire lui paraîtra totalement ridicule et sans fondement. Le thème de la Terre Creuse est d'une grande importance et de ce fait, il nous a semblé bon de consacrer un dossier sur le sujet afin de vous donner la possibilité de juger par vous-même !…

Nous tenons à préciser aux lecteurs que les clichés provenant des agences spatiales américaines et européennes que nous allons utiliser ne constituent pas des preuves irréfutables de l’existence de la Terre Creuse. En effet‚ nous pourrions très bien nous poser la question de savoir parmi toutes ces images lesquelles n’ont pas été retouchées et pourquoi sont-elles disponibles dans des magazines ou sur le Net ?... Nous vous demandons donc de rester vigilant‚ même si‚ pour notre part‚ la Terre Creuse est une réalité qui finira bien un jour par se confirmer.

Anton Parks source et suite

_________________
Il n'y a que deux façons de vivre sa vie. L'une est de croire que rien n'est un miracle. L'autre est de croire que TOUT est miracle. Albert Einsten.
avatar
Mélusine

Messages : 5269
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Terre est-elle creuse ?

Message par chaton le Sam 10 Mar - 10:01

Les 1500 kms ne sont donc que supposition de laboratoire. Mais c'est possible. Cela pourrait expliquer pourquoi est-ce que, sous cette distance, la vie pourrait être possible. A condition que la température et la pression soient vivables, évidemment.
avatar
chaton

Messages : 2661
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Terre est-elle creuse ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum