Récit à la demande de Brocéliande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Récit à la demande de Brocéliande

Message par Mélusine le Dim 22 Déc - 15:19

C'était pendant l'hiver 2010/2011. Un jour ma fille me propose d'aller voir une de ses amies à quelques kilomètres de notre logis. Je ne connaissais pas son village, sinon de nom étant passée pendant plus de trente ans devant l'embranchement qui y menait.

Cette petite route monte en serpentant dans la colline et est bordée de chênes verts. Nous étions en balade tout allait bien, quand soudain j'ai commencé à me sentir mal, les battements de mon cœur se sont accélérés et je le sentais pris comme dans un étau. Une angoisse sans nom me submergeait, je ne comprenais pas ce qui m'arrivait. Puis mes yeux ont été attirés sur le côté de la route, des silhouettes vagues en haillons colorés se mouvaient entre les arbres. Je percevais un appel déchirant qui s'adressait à moi, mais la voiture les a dépassées et nous sommes arrivées quelques kilomètres plus loin chez cette amie.

La voiture garée dans le jardin, j'étais incapable d'en descendre, je me sentais vraiment mal. Ma fille est donc allée seule chez son amie, pendant que j'essayais de comprendre et de me ressaisir. Mais, les yeux fermés, je sentais autre chose : des présences nombreuses qui se rapprochaient de la voiture, implorantes, je n'osais pas soulever une paupière, mais je n'en avais pas besoin, je les voyais très bien, c'était un groupe d'ombres éperdues, quelque chose comme des proscrits ou des lépreux, j'étais terrorisée. Je sentais leurs douleurs, leurs implorations, leur appel... je ne sais pas combien de temps cela a duré, quelques minutes ? Plus ? Je ne saurais le dire. Chaton et son amie sont venues me rejoindre et là encore, très mal, je n'arrivais même pas à ouvrir les yeux et j'ai demandé que l'on rentre, vite !
En passant devant l'endroit des silhouettes colorées, je n'ai plus rien vu, il commençait à faire sombre, mais je sentais leur présence.

En rentrant, je suis allée dans ma chambre, me reposer un peu, et si possible, faire une méditation. A peine celle-ci commencée, j'ai fait une régression spontanée. Cela ne m'était jamais arrivé.

Cela se passait dans la région, au moment des guerres de religion , j'étais guérisseuse et j'avais une fille – chose curieuse c'était l'amie de ma fille ! - je soignais les gens tant protestants que catholiques, sans me soucier de leur appartenance. On me prenait pour une sorcière, mais ayant l'appui des châtelains, je n'étais pas inquiétée. La pression protestante et les massacres de catholiques se faisant de plus en plus souvent, j'ai accepté de cacher dans les bois un groupe de femmes, de vieillards et d'enfants. Je leur portais la nourriture et aussi les vêtements que je pouvais recueillir ici ou là.
Habitant une petite chaumière au milieu des bois, mes allées et venues étaient naturelles.
Un jour, mes « protégés » ont été massacrés, j'avais dû être suivie jusqu'à eux.
Mais à mon tour, ma maison a été attaquée et on y a mis le feu, moi dedans....

Quand j'ai repris conscience après ces visions atroces, j'ai tout raconté à ma fille et j'ai téléphoné à son amie pour lui en parler, puisqu'elle était aussi partie prenante, étant ma fille dans l'histoire. Je lui ai demandé de se renseigner auprès de la Mairie afin de savoir s'il s'était réellement passé ce genre d'histoire vers 1550 environ. Puis de mon côté j'ai fait des recherches sur le Net, qui ne m'ont pas appris grand chose, sinon qu'il y avait effectivement eu des massacres, en ces lieux. Le château à passé aux mains des protestants, puis retour des chanoines au château jusqu'au jour où ils ont été massacrés aussi.
Cela m'a quand même surprise car j'ignorais même l'existence d'un château dans ce village et toute l'histoire protestants/catholiques.

Le soir, alors que couchée je repensais à tout ça, j'ai senti, ou entendu, je ne saurais dire, que je devais conduire des gens vers la Lumière, ceux que j'avais vus sur la route, car c'étaient eux qui m'avaient fait griller et ils imploraient mon pardon afin de cesser, âmes en peine, d'errer sans fin pour expier leur crime. C'étaient des gens du peuple, pratiquement que des femmes. Il m'était donc demandé, si j'acceptais, d'être enseignée pendant un certain temps, le soir en méditation, et de ne pas retourner sur les lieux sans autorisation. Ça, je n'avais pas besoin qu'on me le dise, j'avais trop la trouille ! Donc pendant des semaines, j'ai été enseignée, et un beau jour j'ai su que je devais y aller.

J'ai donc demandé à ma fille de me conduire, mais je ne savais pas du tout où il fallait que je m'arrête, alors elle a été tout doucement, et à un moment j'ai dit « c'est là! » . je suis descendue de voiture, elle a continué encore un peu et s'est arrêtée  pour m'attendre.
Juste à côté de moi, un sentier s'enfonçait dans le bois, je l'ai emprunté me laissant guider, je suis arrivée un peu plus loin dans une sorte de petite clairière, très petite, et j'ai senti tout ce monde autour de moi. Je ne les ai pas vus. Je leur ai parlé, je leur ai accordé mon pardon, et j'ai fait ce pour quoi j'avais été formée. Je les ai très nettement sentis partir, après tout était calme, l'air était devenu léger et j'ai entendu des chants d'oiseaux. J'ai regagné la voiture.
L'hiver dernier je suis repassée par là, je n'ai pas revu l'endroit du sentier bizarrement. Mais à différents endroits j'ai bien senti d'autres choses, seulement cela ne me concernait pas...

Pour le groupe, chez l'amie de Chaton, j'ai demandé à mes Guides si je pouvais faire quelque chose pour lui, mais je n'en ai pas eu l'autorisation, cela concernait d'autres personnes...

Autre chose curieuse, cette amie, n'a que des problèmes sur ce terrain, maison inachevée, mort de son mari, entités qui se baladent dans la maison, fuites d'eau à répétition, même le feu l'an dernier et ça continue... mais je ne suis pas très au courant, Chaton, si elle le veut, pourrait en dire plus.

Autre chose curieuse encore, je n'ai jamais réussi à contacter mes Guides, ni a les sentir ou les entendre, sauf... à ce moment là et pendant tout le temps que cela a été nécessaire, depuis c'est silence radio. Et puis moi et les méditations... pourtant à ce moment là elles m'étaient faciles...

En écrivant ce récit, je me sens encore bizarre, tout cela me semble incroyable. J'avoue cependant que si un don de passeur d'âmes m'avait été attribué, j'en aurais vraiment été heureuse, mais je ne suis même pas médium, j'ai tout juste des ressentis, parfois assez forts, mais c'est tout.
Chaton peut témoigner que ce que je raconte est vrai.


avatar
Mélusine

Messages : 5165
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit à la demande de Brocéliande

Message par shavasana le Dim 22 Déc - 16:43

.


Dernière édition par shavasana le Lun 3 Fév - 18:46, édité 1 fois

shavasana

Messages : 127
Date d'inscription : 05/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit à la demande de Brocéliande

Message par Mélusine le Dim 22 Déc - 17:12

Oui, le fait que ma fille de cette époque soit l'amie de ma fille est troublant, d'autant plus que je la connais à peine ! mais dès que nous nous sommes connues quelques mois avant le courant avait tellement passé que l'on s'est tutoyées tout de suite, ce qui n'est pas ma façon de faire avec des étrangers.

les investigations à la Mairie n'ont rien donné de plus, oui il y a eu des massacres, mais c'est tout ce qu'elle a appris, il aurait fallu qu'elle rencontre une certaine personne mais je crois me souvenir qu'elle n'avait pu la voir. Et puis, très occupée, elle n'est pas allée plus loin.

Non, je ne m'explique pas pourquoi c'étaient des femmes, mais on sait qu'elles sont souvent sanguinaires quand elles s'y mettent il suffit de lire l'histoire de France !

Non, je ne peux rien dévoiler sur l'enseignement que j'ai reçu, c'est top secret.

Ce sont mes Guides qui m'ont demandé de le faire

Je pense que  l'état de réceptivité dans lequel je me trouvais après la première rencontre m'avait ouvert des portes, mais je n'étais pas concernée par leurs problèmes et, encore une fois, je ne suis pas passeur d'âmes. hélas !

mais je ressens beaucoup de choses je suis très sensibles aux énergies.

Je n'ai pas repris tes questions, j'y ai simplement répondu dans l'ordre, ça te va ?
avatar
Mélusine

Messages : 5165
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit à la demande de Brocéliande

Message par shavasana le Dim 22 Déc - 17:16

.


Dernière édition par shavasana le Lun 3 Fév - 18:46, édité 1 fois

shavasana

Messages : 127
Date d'inscription : 05/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit à la demande de Brocéliande

Message par chaton le Dim 22 Déc - 17:54

Il y a eu plein d'histoires dans cette maison. Mon amie est entrée en contact avec deux petites filles qui avaient été violées par des chasseurs. L'ainée en avait conçue une haine pour les hommes et semblait les empêcher d'habiter cette maison: ou ils tombaient malades, ou bien ils ne restaient pas. elle a réussi à les amener vers la Lumière.

Poignée de porte qui se casse, fuite d'eau sous le sol, cabanon aux multiples problèmes (encore des fuites, la porte qui tombe toute seule, ..), et dernièrement il semblerait que des druides aient utilisé le terrain et l'ai sacralisé, ce qui interdirait toute construction ! Là, j'ai un doute car que feraient des druides dans cette région ?

A côté de la maison passe une rivière souterraine, mais pas dessous.

Du temps dont parle Mélusine, le seigneur du lieu a été assassiné (comme chez moi d'ailleurs !).
Et mon amie a brûlé aussi dans l'incendie de la maison. C'était vraiment chaud entre les protestants et les catholiques !
avatar
chaton

Messages : 2655
Date d'inscription : 20/06/2013
Localisation : Au pays du soleil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit à la demande de Brocéliande

Message par shavasana le Dim 22 Déc - 18:43

.


Dernière édition par shavasana le Lun 3 Fév - 18:47, édité 1 fois

shavasana

Messages : 127
Date d'inscription : 05/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit à la demande de Brocéliande

Message par Brocéliande le Lun 23 Déc - 6:59

Du fond du coeur merci pour ton récit Melusine  Coeur qui bat  Coeur qui bat  Coeur qui bat 

Poignant et si précis qu'on s'y croirait .

Ressens-tu de la tristesse sur le fait que tu ne puisses plus contacter tes Guides depuis ce temps là?
avatar
Brocéliande

Messages : 421
Date d'inscription : 19/03/2013
Age : 50
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit à la demande de Brocéliande

Message par Mélusine le Lun 23 Déc - 8:56

Oui, Brocéliande, bien sûr je suis un peu triste, j'aimerais tellement les sentir près de moi tant ma solitude me pèse par moments, mais je sais qu'ils sont là, et que c'est moi qui ne les entends pas. Ma surprise a été grande quand ils se sont manifestés, je me demandais si ce n'était pas un effet de mon imagination, mais l'enseignement a été si précis, et si spécial, que je n'aurais jamais pu l'inventer, et puis ils m'ont demandé si j'acceptais cette tâche, elle ne m'a pas été imposée. je crois que j'étais dans un tel état de réceptivité que tout s'est fait naturellement si je puis dire.
C'est certainement cette réceptivité qui me manque en temps normal, bien que je rentre en contact avec les Dévas de mon jardin ou de la Nature quand je les appelle, il y a là quelque chose que je ne comprends pas... pourquoi puis-je avoir ce contact tout naturellement et pas avec mes Guides ?  scratch scratch 
avatar
Mélusine

Messages : 5165
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit à la demande de Brocéliande

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum